Parmelin a son Monsieur avions de combat

Armée suisseLe ministre de la Défense a nommé à ce poste Christian Catrina, l'actuel chef de la politique de sécurité du DDPS .

Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Guy Parmelin a désormais son «Monsieur avions de combat». Le ministre de la défense a nommé, avec effet immédiat, Christian Catrina, 61 ans, délégué pour le renouvellement des moyens de protection de l'espace aérien, ont indiqué vendredi ses services.

Entré au Département de la défense en 1987, Christian Catrina est depuis 2009 chef de la politique de sécurité du DDPS et, en sus, depuis 2011, secrétaire général suppléant.

Directement subordonné à Guy Parmelin, il élaborera pour ce dernier les documents nécessaires à la prise de décision des autorités politiques concernant l'achat de nouveaux avions de combat et le remplacement du système de défense sol-air. Il aura accès à tous les documents et toutes les activités en lien avec ces projets.

En se flanquant d'un délégué, le ministre de la défense entend renforcer le pilotage des acquisitions prévues et garantir que les aspects politiques cruciaux soient rapidement identifiés et traités avec circonspection.

Huit milliards

La bataille pour l'achat de nouveaux avions de combat a été relancée au début du mois lorsque le Conseil fédéral a fixé l'enveloppe: au maximum 8 milliards de francs, qui devront aussi servir pour un nouveau système de défense sol-air.

La possibilité d'un vote populaire est encore en suspens. Le Conseil fédéral devrait trancher au printemps s'il soumet au Parlement un projet attaquable par référendum, et sous quelle forme. Guy Parmelin a été chargé d'étudier plusieurs variantes d'ici février.

A ce stade, le Conseil fédéral n'a pas fixé le nombre de jets, ni leur fournisseur. Les moyens prévus correspondent à une option présentée en mai par un groupe d'experts avec 30 jets et d'un système de défense sol-air étendu.

Cinq productions devraient être évaluées. De ce côté-ci de l'Atlantique, on retrouve le Gripen suédois, le Rafale français et l'européen Eurofighter. S'y ajoutent deux avions américains: le successeur du FA-18, le Super Hornet, et le très cher et très puissant F-35.

Des demandes seront formulées l'année prochaine et le choix du Conseil fédéral devrait tomber vers 2020. Les appareils devraient quant à eux être livrés dès 2025. (ats/nxp)

Créé: 24.11.2017, 16h37

Articles en relation

Avions de combat: pas d'achat avec l'Autriche

Suisse Le Conseil fédéral estime que les besoins militaires différents ou encore l'inadéquation des calendriers rend l'idée de Pierre-Alain Fridez peu judicieuse. Plus...

L'armée de l'air attire des milliers de fans

Suisse Des aficionados ont pu admirer les performances des pilotes d'avions de combat et d'hélicoptères, mercredi sur l'Axalp. Plus...

Les F/A-18 voleront jusqu'en 2030

Armée L'utilisation des avions de chasse de l'armée a été prolongée jusqu'en 2030 par le Parlement. Coût de l'opération: 450 millions de francs. Plus...

Guy Parmelin songe à des F-35 pour l'armée

Suisse Le DDPS précise ses projets pour la défense aérienne nationale. Il veut lier les nouveaux avions de combat et le futur système sol-air. Et demande une enveloppe de neuf milliards. Plus...

Avions de combat: le CF veut plus d'informations

Suisse Le Conseil fédéral a abordé mercredi la défense de l'espace aérien, au lendemain des révélations de la presse sur le budget de neuf milliards que Guy Parmelin souhaite demander. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Jeanne Calment est bien la doyenne de l'humanité
Plus...