Passer au contenu principal

Oui, instituteur peut être un métier d’homme!

Les enseignants sont toujours moins nombreux au primaire. Une opération est lancée Outre-Sarine.

Une action vise à rééquilibrer la situation. En 2013, il n’y avait que 17,7% de maîtres primaires.
Une action vise à rééquilibrer la situation. En 2013, il n’y avait que 17,7% de maîtres primaires.
Keystone

Messieurs, intéressez-vous à l’enseignement! Les Hautes Ecoles pédagogiques (HEP) des cantons de Zoug et de Zurich ont lancé le week-end dernier une campagne pour encourager les hommes à reprendre le chemin des écoles primaires. Cette action s’adresse à ceux qui souhaitent réorienter leur carrière, et leur propose de suivre un cours auprès d’un instituteur. Comme l’a révélé la NZZ am Sonntag, des encarts seront notamment publiés dans les journaux gratuits.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.