Un octogénaire tue un ouvrier, il est condamné à 90 jours-amendes avec sursis

Justcie vaudoiseL’automobiliste n’avait aucun antécédent en matière d’infractions à la Loi sur la circulation.

Le voiture folle avait défoncé la porte automatique du garage en sortant, et traversé un chantier, heurtant mortellement un ouvrier.

Le voiture folle avait défoncé la porte automatique du garage en sortant, et traversé un chantier, heurtant mortellement un ouvrier. Image: S. MR.-A

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le drame avait relancé le débat cyclique sur les séniors au volant. Le 18 avril 2012, un octogénaire perdait la maîtrise de son auto en sortant d’un garage souterrain au centre d'Echallens, défonçant la porte automatique, fauchant quelques mètres plus loin un ouvrier, d'origine portugaise, travaillant dans la fouille d'un chantier routier, et terminant sa course dans un massif. La victime avait succombé à ses blessures au CHUV.

Mardi, c’est un vieil homme affaibli qui s’est présenté devant ses juges. Aidé de deux cannes pour se déplacer et soutenu par sa fille, il a été condamné mardi à 90 jours-amendes avec sursis ainsi qu’à une amende de 900 francs pour homicide par négligence.

Durant l’audience, l’accusé s’est peu exprimé et n'a pas su expliquer les causes de l'embardée, qui resteront sans doute inconnues. Agé de 80 ans au moment des faits, il présentait ce jour-là une alcoolémie de 0,78 pour mille.

L’octogénaire n’avait aucun antécédent en matière d’infractions à la Loi sur la circulation. Après l’accident, il a fait détruire son automobile et rendu définitivement son permis de conduire.

Créé: 04.12.2013, 12h20

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Braquage: La Poste renonce aux transports de fonds
Plus...