Nouvelle arrestation d'un Suisse au Maroc

TerrorismeSelon les médias marocains, un anglo-suisse a été interpellé jeudi matin par la police marocaine pour contacts présumés avec Daech.

Les deux touristes scandinaves avaient été assassinées dans le sud du Maroc dans la nuit du 16 au 17 décembre

Les deux touristes scandinaves avaient été assassinées dans le sud du Maroc dans la nuit du 16 au 17 décembre Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un deuxième Suisse a été arrêté jeudi matin à Témara, dans la région de Rabat, pour ses contacts présumés avec l’État islamique (EI). Le suspect porte la double nationalité anglo-suisse, selon les sources du journal marocain 360. Il s'agit de la deuxième arrestation d'un Suisse dans le cadre de l'affaire des deux touristes scandinaves assassinées dans le sud du Maroc dans la nuit du 16 au 17 décembre.

Tout comme K.Z., le Genevois arrêté le 29 décembre à Marrakech, N.P. n'a pas participé directement au meurtre des deux étudiantes norvégiennes et suédoises. Mais tous deux sont suspectés d'être liés à la cellule terroriste de Daech ayant œuvré dans ce double meurtre.

Pour rappel, son compatriote K.Z. est un genevois installé au Maroc depuis 2015. Après une adolescence difficile, ponctuées de vols et de violences, il s'est converti à l'Islam en 2011. Sa conversion s'est peu à peu transformée en radicalisation au contact d'un groupe d'extrémistes gravitant autour de la mosquée du Petit-Saconnex, qu'il fréquentait.

(TDG)

Créé: 11.01.2019, 09h25

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.