Passer au contenu principal

Centrale nucléaireNouveaux couvercles pour les cuves des réacteurs de Beznau

En vue de la modernisation de la centrale nucléaire argovienne, les couvercles des deux réacteurs seront changés.

La centrale nucléaire de Beznau est la plus ancienne centrale encore en activité dans le monde.
La centrale nucléaire de Beznau est la plus ancienne centrale encore en activité dans le monde.
Archive, Keystone

Deux nouveaux couvercles seront placés sur les cuves des deux réacteurs de la centrale de Beznau, à Döttingen (AG). Les deux nouveaux couvercles sont arrivés à Döttingen, a indiqué le vendredi 6 mars la direction de la centrale au cours d'une conférence de presse.

Le réacteur numéro un sera arrêté la semaine prochaine pour sa révision annuelle et le couvercle de la cuve sera changé. La centrale sera déconnectée du réseau pendant 100 jours. Le réacteur numéro deux sera arrêté en août pour la révision annuelle et le changement de couvercle.

Le réacteur numéro un a été mis en service en 1969. Il s'agit de la plus vieille centrale exploitée commercialement dans le monde.

«Une mesure préventive»

Les deux nouveaux couvercles coûtent 100 millions de francs. Les couvercles actuels sont «entièrement intacts», a indiqué Stephan Döhler, directeur de la division nucléaire d'Axpo. Ils sont tout de même remplacés en raison des expériences faites sur des installations du même type à l'étranger. Il s'agit donc «d'une mesure préventive».

Chaque nouveau couvercle pèse 52 tonnes et mesure 4 m de diamètre et 2 m de haut. Ils ont été fabriqués au Japon et les finitions ont été effectuées en Espagne.

Pour les installer, il faudra faire une ouverture provisoire de 5m sur 5m dans l'enceinte de confinement. Tous les éléments combustibles auront auparavant été retirés du réacteur. Dans le monde, cette opération a déjà été réalisée une centaine de fois.

Les anciens couvercles, radioactifs, seront stockés dans un conteneur sécurisé, qui sera placé dans un entrepôt de la centrale.

Modernisation

Axpo va investir environ 700 millions de francs pour moderniser les installations des deux centrales. Depuis la mise en service des deux réacteurs, plus de 2,5 milliards de francs ont déjà été investis pour l'équipement et la modernisation des installations.

Les deux centrales vont aussi être équipées chacune d'une nouvelle alimentation électrique d'urgence d'un coût de 500 millions de francs. Elle se compose de quatre générateurs installés sur des dalles antisismiques dans deux nouveaux bâtiments. Chaque générateur pèse 50 tonnes et dispose d'une puissance de 3750 kV.

Le réacteur numéro un de Beznau est entré en service le 1er septembre 1969 et le numéro deux en décembre 1971. Ils disposent chacun d'une puissance de 365 mégawatts (MW).

Arrêt exigé par les opposants

Les opposants au nucléaire exigent l'arrêt immédiat des deux réacteurs de Beznau. Selon eux, les deux installations ne peuvent techniquement plus atteindre les standards actuels en matière de sécurité.

L'Inspection fédérale de la sécurité nucléaire (IFSN) estime de son côté qu'il est «techniquement possible» pour les centrales suisses de produire du courant pendant 60 ans. Après 40 ans, des mesures très strictes doivent être prises pour autoriser la poursuite de l'exploitation, selon un document de l'IFSN datant de 2014.

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.