Un nouveau tour du Léman contre le cancer

TranslémaniqueMarie-Laure Pralong, navigatrice pulliérane qui avait fait le tour du Léman en faveur de la recherche sur le cancer de l’enfant en 2016, sera à nouveau sur le lac le 2 septembre

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le gros temps et les feux de tempête n’auront pas douché l’enthousiasme de Marie-Laure Pralong. La Pulliérane repart pour un tour du Léman le 2 septembre, en faveur de la recherche sur le cancer de l’enfant, après trente-cinq heures passées à dompter les éléments lors des Cinq jours du Léman en juillet 2016.

Son défi sportif, qui a rapporté près de 1000 francs à la Fondation Force Recherche sur le Cancer de l’Enfant (Force) l’année passée, se déroulera cette fois dans le cadre de la Translémanique en solitaire. Au départ de Genève le 2 septembre à 9 h 30, la course vise le Bouveret et retour en 20 à 30 heures de navigation. La participante sera visible sur www.translemanique.ch (Marie-Laure Pralong, Angel Wings, classe TCF4).

Marie-Laure Pralong avait lancé son premier défi à la voile en 2006, à la suite du décès de son fils. La naissance de sa fille l’avait fait descendre de bateau en 2010. Si elle repart aujourd’hui, toujours pour la Fondation Force, c’est que «c’est en soutenant la recherche qu’on arrivera peut-être un jour à éradiquer le cancer, deuxième cause de mortalité chez les enfants, et ce financement repose sur des dons privés».

Dons sur www.force-fondation.ch (CCP sous «Nous soutenir»; indiquer «Défi Marie-Laure»). (TDG)

Créé: 10.08.2017, 11h33

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Bolsonaro chez Trump
Plus...