Passer au contenu principal

SuisseAprès la neige, vous aurez des gelées nocturnes

L'institut météorologique annonce des nuits gelées de lundi à mardi, après l'épisode neigeux du week-end.

De magnifiques tulipes sous la neige. (5 mai 2019)
De magnifiques tulipes sous la neige. (5 mai 2019)
De magnifiques tulipes sous la neige. (5 mai 2019)
De magnifiques tulipes sous la neige. (5 mai 2019)
Une machine agricole sous la neige. (5 mai 2019)
Une machine agricole sous la neige. (5 mai 2019)
Keystone
1 / 7

La quasi-totalité de la Suisse, du lac Léman au lac de Constance, y compris certaines régions du Tessin, a été touchée durant la nuit de dimanche à lundi par le gel. La température est même tombée à -7,6 degrés Celsius à Berne.

Le mercure au sol affichait -6,5 degrés à Sion, -5,5 à Payerne (VD), -3,2 à Genève ou encore -1,8 à Chiasso (TI), a indiqué lundi dans un communiqué SF Meteo. Même à deux mètres de hauteur, le niveau délicat pour les arbres fruitiers, les températures étaient négatives.

En Valais, les arboriculteurs ont pris les mesures habituelles pour protéger les vergers, que ce soit par arrosage d'eau ou au moyen de chaufferettes, a indiqué Olivier Borgeat, secrétaire général de l'Interprofession des Fruits et Légumes du Valais (IFELV).

Mais la prudence sera de mise jusqu'à mardi, certaines régions du Bas-Valais ayant bénéficié dans la nuit de dimanche à lundi d'une couverture nuageuse qui a limité l'emprise du froid. Les instituts météorologiques annoncent en effet pour la nuit prochaine de nouvelles gelées qui pourraient s'avérer plus dangereuses.

Peu de dégâts

De manière générale, il n'y a pas eu de dégât significatif en Valais depuis la mi-mars et la quantité de fruits s'annonce bonne, se réjouit M. Borgeat. Ce dernier espère bien d'ailleurs que cette semaine marque la fin de la période d'alerte. La floraison est en effet terminée dans le Vieux pays.

La vigne n'a apparemment pas non plus subi de gros dégâts, selon Pierre-Antoine Héritier, président de la Fédération valaisanne des vignerons. Ces épisodes de froid pourraient cependant être néfastes pour les producteurs d'asperges, selon Markus Waber de l'Union maraîchère suisse. Il n'a toutefois pas encore reçu d'annonces de dégâts.

Neige en mai

La neige est tombée jusqu'en plaine ce dernier week-end, du jamais vu début mai, d'après MeteoNews. Au matin, elle tenait bien au sol et on mesurait même 19 cm à St-Gall (669 m d'altitude) et 4 cm à Berne (540 m).

Dans la capitale fédérale, le précédent record pour un mois de mai depuis le début des mesures, en 1931, datait du 1er mai 1945: un seul centimètre était alors constaté. A St-Gall, il faut remonter au 7 mai 1957, avec 12 cm.

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.