Passer au contenu principal

Le National enterre sans grands états d’âme un Conseil fédéral à neuf membres

Les élus en faveur des italophones et de la cohésion nationale ont perdu contre les tenants de l’efficacité gouvernementale.

Photo d'illustration
Photo d'illustration
Keystone

Caramba, encore raté. Les Tessinois, qui n’ont plus eu de conseillers fédéraux depuis dix-sept ans, ne verront pas augmenter leur probabilité de siéger au gouvernement. Mardi, le Conseil national a désavoué sa Commission des institutions politiques et refusé de faire passer le Conseil fédéral de sept à neuf membres. La gauche était pour, la droite était contre et le PDC était complètement divisé sur la question.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.