Passer au contenu principal

Munitions dans les lacs: une histoire invisible

Entre 8000 et 9000 tonnes de munitions ont été immergées dans les lacs suisses jusqu’à la fin des années 60. Ce qui paraît fou aujourd’hui était un acte assumé à l’époque. Flash-back pour comprendre.

Les rares images des opérations d'immersion de munitions, ici dans le lac de Thoune, aux environs de 1948. Il s'agit probablement de l'élimination du stock de Mitholz. Ce reportage photographique en montre toutes les étapes. Les caisses de munitions étaient acheminées par camion depuis les dépôts aux abords des lacs, puis embarquées dans des bateaux, avant d'être jetées à l'eau.
Les rares images des opérations d'immersion de munitions, ici dans le lac de Thoune, aux environs de 1948. Il s'agit probablement de l'élimination du stock de Mitholz. Ce reportage photographique en montre toutes les étapes. Les caisses de munitions étaient acheminées par camion depuis les dépôts aux abords des lacs, puis embarquées dans des bateaux, avant d'être jetées à l'eau.
Armasuisse
Les rares images des opérations d'immersion de munitions, ici dans le lac de Thoune, aux environs de 1948. Il s'agit probablement de l'élimination du stock de Mitholz. Ce reportage photographique en montre toutes les étapes. Les caisses de munitions étaient acheminées par camion depuis les dépôts aux abords des lacs, puis embarquées dans des bateaux, avant d'être jetées à l'eau.
Les rares images des opérations d'immersion de munitions, ici dans le lac de Thoune, aux environs de 1948. Il s'agit probablement de l'élimination du stock de Mitholz. Ce reportage photographique en montre toutes les étapes. Les caisses de munitions étaient acheminées par camion depuis les dépôts aux abords des lacs, puis embarquées dans des bateaux, avant d'être jetées à l'eau.
Armasuisse
Les rares images des opérations d'immersion de munitions, ici dans le lac de Thoune, aux environs de 1948. Il s'agit probablement de l'élimination du stock de Mitholz. Ce reportage photographique en montre toutes les étapes. Les caisses de munitions étaient acheminées par camion depuis les dépôts aux abords des lacs, puis embarquées dans des bateaux, avant d'être jetées à l'eau.
Les rares images des opérations d'immersion de munitions, ici dans le lac de Thoune, aux environs de 1948. Il s'agit probablement de l'élimination du stock de Mitholz. Ce reportage photographique en montre toutes les étapes. Les caisses de munitions étaient acheminées par camion depuis les dépôts aux abords des lacs, puis embarquées dans des bateaux, avant d'être jetées à l'eau.
Armasuisse
1 / 8

Faut-il s’inquiéter du stock de vieilles munitions qui repose au fond du lac Léman, en divers endroits du côté de Genève? On le sait, la question fait politiquement débat, la députée socialiste genevoise Salima Moyard tenant mordicus à ce que les autorités se penchent en profondeur sur ce dossier explosif. Elle vient de déposer une motion (lire nos éditions de jeudi) réclamant que des études soient menées sur ces immersions dont on ne sait finalement que très peu de chose.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.