Le moustique-tigre s'est établi à Schaffhouse

SuisseLes autorités ont pris des mesures contre ce moustique qui peut transmettre la dengue ou le chikungunya. Mais elles pensent que cet insecte est déjà implanté dans la région.

Le moustique-tigre poursuit sa colonisation de la Suisse.

Le moustique-tigre poursuit sa colonisation de la Suisse. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Après Zurich, Bâle, les Grisons et le Tessin, Schaffhouse est la cinquième région de Suisse à relever la présence de moustiques-tigres. Un habitant du chef-lieu a rendu attentives les autorités. L'insecte peut théoriquement transmettre la dengue ou le chikungunya.

Le laboratoire intercantonal de Schaffhouse et des deux Appenzell a vérifié si des oeufs et des larves de moustiques-tigres se trouvaient sur les lieux de la découverte des insectes, indique-t-il jeudi. Cette espèce de moustique ne se déplace que dans un rayon de quelques centaines de mètres.

Les riverains ont été informés. Réservoirs d'eau et bouches d'égout ont été traités avec un produit biologique contre les larves de moustiques. Selon le laboratoire, les moustiques-tigres n'ont sans doute pas tous pu être anéantis et les exemplaires trouvés ne sont probablement pas les seuls à s'être installés dans la région.

Les moustiques-tigres se répandent en Europe depuis des années. Ils arrivent en transports internationaux de marchandises ou de voyageurs. Cette espèce d'insectes peut transmettre des maladies tropicales, si le moustique a piqué une personne infectée. Aucune transmission de l'insecte à l'être humain n'a encore été recensée en Suisse et le risque est proche de zéro, écrit le laboratoire. (ats/nxp)

Créé: 12.09.2019, 10h17

Articles en relation

Les maladies tropicales vont envahir l'Europe

Réchauffement climatique Chikungunya en Italie, dengue sur la Côte d'Azur: l'Europe doit se préparer à des épidémies jusqu'ici réservées aux régions tropicales, préviennent des chercheurs. Plus...

Un champignon anti-chikungunya a été découvert en Argentine

Santé Des scientifiques argentins ont découvert un champignon capable de détruire les larves de moustiques vecteurs de la dengue et du chikungunya, deux maladies contre lesquelles il n'existe pas de vaccin homologué. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Budget 2020: 590 mio de déficit prévus
Plus...