Passer au contenu principal

SuisseLes mineurs privés de e-cigarette à Berne

Le canton de Berne prévoit que la vente d'e-cigarettes soit interdite aux moins de 18 ans, qu'elles contiennent ou non de la nicotine.

Les cigarettes électroniques ne sont pas en odeur de sainteté à Berne.
Les cigarettes électroniques ne sont pas en odeur de sainteté à Berne.
Keystone

Le Gouvernement bernois souhaite que les cigarettes électroniques soient soumises aux mêmes exigences légales que les cigarettes classiques. La vente d'e-cigarettes serait ainsi interdite aux moins de 18 ans, qu'elles contiennent ou non de la nicotine.

Une interdiction de publicité et des dispositions de protection contre le tabagisme passif sont aussi prévues dans le projet de modification de la loi sur le commerce et l'industrie, a indiqué vendredi le canton de Berne.

Les produits du tabac à chauffer et ceux à fumer à base de plantes, comme les cigarettes aux herbes ou au chanvre avec une faible teneur en THC devraient, être soumis aux mêmes exigences. Le tabac à priser échappe à la protection contre le tabagisme passif.

Assouplissement pour les magasins

Le projet mis en consultation veut également assouplir les heures d'ouverture des magasins. Ceux-ci pourraient rester ouverts quatre dimanches ou jours fériés par année sans avoir besoin de demander d'autorisation.

Le samedi, les commerces pourraient rester ouverts jusqu'à 18h00, comme c'est le cas dans le canton de Neuchâtel. Certains cantons ont libéralisé les heures d'ouverture des magasins. Le canton de Berne se situe dans la moyenne suisse et il le resterait après la révision de la loi.

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.