Migros Vaud abandonne ses sacs en plastique

EnvironnementLes succursales vaudoises du géant orange proposeront désormais en caisse des sacs biodégradables payants. Une alternative que rejette Coop.

Les sacs en plastique vont disparaître des magasins Migros du canton de Vaud.

Les sacs en plastique vont disparaître des magasins Migros du canton de Vaud. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Migros Vaud se met au vert. Dès le 1er novembre, ses magasins ne proposeront plus de sacs en plastique gratuits mais des sacs biodégradables et compostables à 5 centimes l'unité. Fabriqués à partir de pommes de terre (non destinées à la consommation) sans OGM, ils seront produits par l'entreprise BioApply à Gland. Réutilisables, ils ont une durée de vie annoncée d'une année et demi à 2 ans.

Certaines enseignes ont déjà banni purement et simplement les sachets standards comme Aldi, depuis 2011, et Migros Genève, depuis février 2009. «Nous avons opté pour une solution plus douce en laissant le choix. C'est aussi une façon de conscientiser le client à l’empreinte écologique» précise à la Tribune de Genève Evelyne Emeri, responsable de la communication à Migros Vaud.

Coop exclut le biodégradable

Le géant orange, qui distribue à lui seul 10 millions de sacs plastiques en caisse par an, devance ainsi une ordonnance fédérale visant à les prohiber en grandes surfaces. Cette mesure fait suite à la motion «Halte à la pollution des sacs plastiques» du conseiller national Dominique de Buman (PDC/FR). Cette interdiction a été votée en décembre dernier par les chambres fédérales et devrait entrer en vigueur début 2015.

Tous les magasins n'ont pas encore pris de décision sur le sujet. C'est le cas de Migros à l'échelle nationale ou de Denner. Idem pour Coop qui assure réfléchir à une «solution pratique et orientée vers la clientèle». Pour autant, l'entreprise exclut déjà l'option sacs biodégradables en raison de leur impact sur l'environnement. «Pour nous, ils ne constituent pas une alternative» précise Ramón Gander, porte-parole.

Ecobilan positif

Ces cornets biodégradables ont-ils un intérêt environnemental? «Le bilan écologique n'est pas parfait mais il est relativement meilleur qu'un plastique traditionnel issu de matière fossile», explique Vincent Rossi, ingénieur en sciences de l'environnement à Quantis. «L'intérêt réside dans le fait qu'ils sont réutilisables et compostables, malheureusement la ville de Lausanne ne les accepte pas dans son compost», précise-t-il. Pour le spécialiste, l'initiative est louable même si le projet manque de cohérence. Par exemple, les cornets resteront en plastique pour les fruits et légumes.

A ce sujet, Migros Vaud précise qu'un test sera effectué début 2014. Les clients auront le choix, pour ranger leurs pommes et courgettes, entre un modèle classique et la version biodégradable payante. (nxp)

Créé: 23.10.2013, 12h11

Ces sacs en plastique biodégrabales seront réutilisables et compostables. (Image: Migros Vaud)

Articles en relation

Faut-il se débarrasser des sacs plastiques en Suisse?

Ecologie Le Conseil national a accepté en juin une motion visant à interdire les sacs plastiques aux caisses des magasins. Mais en Suisse, les avis divergent sur le bilan écologique de ces sachets. Plus...

Les déchets recyclables moins chers que les sacs d'ordures

Etude Selon une étude, il faut débourser 280 francs pour éliminer une tonne d'ordures ménagères et 245 francs pour la même quantité de déchets verts. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Le PLR repousse son vote sur la démission de Maudet
Plus...