Migros rappelle le liquide de frein Miocar

ConsommationLe grand groupe de distribution rappelle certains lots du liquide de frein Miocar 250 ml.

Image: DR/photo d'illustration

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les lots de frein Miocar 250 ml pourraient contenir un liquide inadéquat, qui pourrait provoquer un problème de freinage.

Si ce liquide a été déjà utilisé, le risque d'un problème de freinage et donc d'accident ne peut pas être exclu, indiquent lundi les services de la Confédération en collaboration avec le bureau de prévention des accidents (bpa).

Le rappel de produit concerne le liquide de frein Miocar 250 ml avec le numéro d'article 620807200000. Ces produits ont été vendus après le 16 novembre 2017.

Aller au garage au plus vite

Les clients qui ont déjà utilisé le liquide de frein doivent se rendre sans attendre dans un garage. Des frais éventuels leur seront remboursés sur la base de pièces justificatives. Les clients qui n'ont pas encore utilisé le liquide de frein concerné peuvent le rapporter à un magasin. Le prix du produit leur sera remboursé.

Les personnes concernées peuvent appeler M-Infoline: 0800 84 08 48. (ats/nxp)

Créé: 04.06.2018, 13h22

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Dons d'organes: le Conseil Fédéral veut le consentement des proches
Plus...