Meurtrier d'Ashleigh: 12 ans de prison requis

JusticeLe procès de l'homme accusé du meurtre de sa compagne, en octobre 2014 à Morges, s'est achevé ce mercredi matin. Verdict lundi.

Les parents d'Ashleigh attendaient le procès avec impatience.

Les parents d'Ashleigh attendaient le procès avec impatience. Image: Philippe Maeder

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

12 ans de prison. Voilà ce que requiert le procureur Xavier Christe à l'encontre du jeune homme accusé du meurtre de sa compagne, Ashleigh Jenny, en octobre 2014 à Morges. «Le prévenu a agi pour un mobile égoïste relevant de la jalousie, ce qui constitue un facteur aggravant», a-t-il soutenu. Toutefois, le procureur a relevé une responsabilité «diminuée de manière moyenne», en raison des troubles psychiatriques dont souffre l'accusé.

Dans sa plaidoirie, l'avocat de la partie civile, Me Patrick Mangold, a évoqué un «crime machiste». «Lorsque le prévenu a commis son geste, Ashleigh Jenny avait trouvé sa voie, retrouvé sa joie de vivre. C'est de cela qu'il n'a pas voulu. Cette liberté, il ne l'a pas supportée. C'est le crime d'un mâle dominant qui ne supporte pas que sa femelle dise non.»

Dans la partie adverse, l'avocat de l'accusé, Me Gilles Monnier, a longuement insisté sur les traits positifs de son client. «Cette affaire ne se résume pas au tyran que l'on dépeint. Il s'agissait d'une relation entre deux personnes qui s'aimaient. Ôter cette dimension du dossier, c'est passer complètement à côté.»

«Je regrette du fond du cœur, je ne me le pardonnerai jamais», a lâché le prévenu au terme de son procès.

Le verdict sera rendu lundi.

Créé: 08.06.2016, 13h53

Articles en relation

«Je n'ai pas eu le courage de me dénoncer, j'ai été lâche»

Procès Le meurtrier présumé d'Ashleigh Jenny, tuée à Morges en 2014, fait face à ses juges ce mardi au Tribunal criminel de Nyon. Plus...

Le procès du meurtrier d'Ashleigh est reporté

Justice L'avocat du meurtrier présumé de la jeune femme tuée à Morges en 2014 étant malade, le procès a été annulé. Plus...

Meurtre de Morges: «Le procès nous permettra de tourner la page, enfin»

Affaire Ashleigh A une semaine du procès du coupable présumé du meurtre de leur cadette, les parents d’Ashleigh, tuée à Morges en octobre 2014, se confient. Plus...

Meurtre à Morges: le tueur avait déjà serré le cou d’autres femmes

Investigations Un an après la mort d’Ashleigh, étranglée par son ami, le procureur a bouclé son enquête. Il exclut le meurtre passionnel. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.