Un média de Ruag flingue la directive européenne

Loi sur les armesUne filiale de Ruag s'oppose sur son site web à la reprise par Berne du durcissement de la loi sur les armes voulu par l'UE.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le durcissement de la législation sur les armes exigé par l'Union européenne (UE) a largement passé la rampe au Conseil national le 30 mai dernier. Mais le texte, combattu par l’UDC, fera vraisemblablement l’objet d’un référendum. Et le parti aura en tout cas le soutien d'une filiale de Ruag, le groupe d'aéronautique et de défense contrôlé par la Confédération, raconte le Tages-Anzeiger mardi.

En effet, la filiale «Visier Medien Holding AG», une maison d'édition détenue par Ruag, fait campagne, via son site web all4shooters.com, contre la reprise de la directive européenne sur les armes. Ce site est à la fois un centre de services et une plateforme d'information pour les tireurs et les chasseurs, explique le Tagi.

Des objectifs politiques

Mais il poursuit aussi des objectifs politiques, souligne le journal. Les lecteurs suisses y sont ainsi explicitement encouragés à résister au durcissement de la loi. Si la révision est acceptée, «les conséquences pour les armuriers suisses seront énormes», explique-t-il. Et il lance encore: «Ne laissez pas l'UE restreindre vos droits!»

La plateforme a été particulièrement active lorsque la consultation sur la révision de la loi était encore en cours, souligne le Tagi. Ses lecteurs ont été invités à protester auprès du Conseil fédéral. La rédaction a même mis en lien une lettre toute prête à cet effet. Et ce n'est pas fini: all4shooters.com compte toujours s'en mêler: «nous nous impliquerons certainement à nouveau lors du référendum», a prévenu Dirk Schönfeld, le directeur général de VS Medien GmbH.

Contre l'avis du Conseil fédéral

Le hic, c'est que cette contestation va à l'encontre de la politique menée par la Confédération en la matière. En effet, comme Bruxelles va durcir sa réglementation en réponse à la menace terroriste, la Suisse doit suivre le mouvement car il s'agit d'un développement de l'acquis de Schengen. Si elle refuse de revoir sa législation, elle risque de mettre en danger sa participation à l'espace Schengen, avait prévenu la conseillère fédérale Simonetta Sommaruga.

La campagne du site all4shooters.com n'est en tout cas pas passée inaperçue aux yeux du conseiller national Carlo Sommaruga. Le socialiste genevois a donc posé une question le 6 juin dernier au Conseil fédéral. Il lui a demandé s'il s'assurait «de la neutralité politique de Ruag et des entreprises dans lesquelles elle détient des parts». Et s'il allait inviter l'entreprise à «mettre fin à cette aide indirectement accordée à un média et à vendre la participation qu'elle détient dans la Visier Medien Holding AG».

Berne défend Ruag

Le Conseil fédéral vient de répondre au parlementaire. Il a rappelé que Ruag était propriétaire à 100% de Visier Medien et de VS Medien, une maison d'édition en Allemagne. Les lecteurs de ses magazines spécialisés ainsi que du site internet «All4shooters» font partie des clients de Ruag, souligne-t-il. Ils constituent son assise économique et il est naturel que la directive européenne les intéresse, estime Berne.

Et le Conseil fédéral défend Ruag: l'entreprise ne soumet pas la rédaction de la maison d'édition ni ses journalistes indépendants à des directives concernant le contenu de leurs articles, écrit-il. Il attend toutefois que le conseil d'administration du groupe aéronautique suisse «veille au respect des objectifs stratégiques qui lui ont été assignés». Et se réserve le droit «d'exercer une influence corrective», si besoin.

Créé: 12.06.2018, 14h04

Articles en relation

La révision de la loi sur les armes à feu allégée

Suisse Le majorité de droite du National s'est appliquée à ne reprendre que le strict minimum d'une directive européenne sur les armes à feu. Plus...

Retrouvez le direct du National sur les armes à feu

Suisse Le National a refusé mercredi de faire une croix sur la reprise de la directive européenne sur les armes, malgré les menaces de référendum. Le débat continue. Plus...

Loi sur les armes à feu: salve de critiques en vue

Conseil national Mercredi, le National va empoigner le projet du Conseil fédéral de durcir la loi sur les armes feu suite à une directive européenne. Le débat va être très musclé. Plus...

RUAG est soupçonné de surfacturation

Suisse La filiale Aviation de RUAG aurait surfacturé des prestations à l'Etat. Le Ministère public de la Confédération a ouvert une enquête. Plus...

Le lobby des armes reprend espoir

Suisse La Tchéquie a déposé plainte contre la directive européenne sur les armes à feu. Du pain béni pour ses détracteurs en Suisse. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Après les frappes iraniennes sur l'Arabie saoudite
Plus...