«Le Matin»: triste dernière séance de rédaction

MédiasLe dernier «Matin» papier paraîtra samedi. La dernière séance de rédaction s'est tenue vendredi matin dans un climat chargé d'émotion.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Alors que Tamedia vient de mettre fin à la procédure de médiation engagée sous l'égide du Conseil d'Etat vaudois, le quotidien orange paraîtra samedi pour la dernière fois.

«C'est un moment difficile, triste, mais on va faire notre travail jusqu'au bout. Pour donner au titre des obsèques en bonne et due forme», a expliqué vendredi au micro de Keystone-ATS Grégoire Nappey, le rédacteur en chef démissionnaire du «Matin».

Ce dernier numéro sur papier - le titre continuera sur le net avec une équipe très réduite - sera particulier. «Ce sera le journal des gens. Les lecteurs seront mis en avant via un travail photographique», dévoile le rédacteur en chef.

Equipe éparpillée

Autre axe important: l'équipe qui a fait ce journal, qui sera éparpillée et repartira vers d'autres destins dès lundi. «Elle a eu carte blanche pour exprimer quelque chose sur le mode 'Un dernier mot à vous dire», explique Grégoire Nappey.

A titre personnel, il ajoute: «On s'est bien éclaté. Le journal «Le Matin» est un truc tout à fait spécial. Les gens qui y sont sont à l'image de cela. La nature particulière du titre se ressent dans la nature particulière de l'équipe et je dis ça avec un immense respect.»

Licenciements et grève

Le 7 juin, l'éditeur zurichois Tamedia a annoncé la suppression de la version papier du «Matin» et le licenciement de 36 personnes, dont 22 dans la réaction. En signe de protestation, les rédactions de Tamedia («Le Matin», «Le Matin Dimanche», «24 Heures» et «Tribune de Genève») ont observé une grève de deux jours et demi début juillet. Tamedia a mis fin jeudi à la médiation engagée sous l'égide du Conseil d'Etat vaudois. (ats/nxp)

Créé: 20.07.2018, 12h23

Galerie photo

Fin du Matin papier: les collaborateurs de Tamedia manifestent

Fin du Matin papier: les collaborateurs de Tamedia manifestent Les rédactions romandes de Tamedia lancent un ultimatum à leur éditeur: elles lui laissent jusqu'à mardi midi pour reprendre le dialogue.

Articles en relation

Nuria Gorrite «consternée» par l'attitude de Tamedia

Fin du «Matin» Placée sous l'égide du Conseil d'État vaudois, la médiation dans la crise du «Matin» est «morte», déplore la présidente du gouvernement, qui se dit «consternée». Plus...

Tamedia quitte la médiation: Genève et Vaud consternés

«Le Matin» L'éditeur zurichois conteste, au nom de la séparation des pouvoirs, le rôle de médiateur de l’État dans ce dossier. Plus...

Constantin dévoile les contours d'un futur «Matin Sports»

Presse Dans une interview parue dans «L'Illustré», le Valaisan explique qu'il veut lever deux millions de francs pour démarrer une nouvelle formule en septembre. Plus...

Tamedia: fin de la première séance de médiation

Médias Un périodique sportif est à l'étude, mais Tamedia ne vend pas la marque «Le Matin» qui se transforme en version numérique. Plus...

«L'Etat ne peut pas tout faire, ni rien faire»

Disparition du Matin La médiation entre le personnel de Tamedia et l'éditeur doit démarrer lundi après-midi sous l'égide du gouvernement vaudois. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

La fin des rentes à vie des conseillers d'Etat est proche
Plus...