Manifestation contre les géants de l'agrochimie

BâlePrès de 2000 persones ont manifesté samedi contre les entreprises qui utilisent des semences génétiquement modifiées.

Une des entreprises visées par les manifestants est Syngenta.

Une des entreprises visées par les manifestants est Syngenta. Image: Twitter

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Environ 2000 personnes sont descendues dans la rue samedi à Bâle pour défendre une agriculture sociale et écologique. Elles ont protesté contre les entreprises agrochimiques et leur «pouvoir destructeur».

Dans le cadre d'un mouvement mondial contre les entreprises agrochimiques spécialisées dans les semences génétiquement modifiées et les pesticides, les manifestants ont défilé dans la ville de Bâle. Ils sont partis de la Barfüsserplatz et se sont rendus jusqu'au siège de Syngenta.

Syngenta, propriété du géant chinois ChemChina depuis 2017, est l'une des entreprises dénoncées par les participants. Les entreprises agrochimiques internationales BASF et Bayer, présentes à Bâle, ont également été ciblées. Le groupe allemand Bayer a acquis la société américaine Monsanto en 2018. C'est cette dernière qui a donné son nom au mouvement contre l'industrie agrochimique.

Ce qui a commencé il y a des années sous le label «March against Monsanto» se poursuit désormais sous le nom «March against Bayer & Syngenta». Les organisateurs de cette nouvelle manifestation se sont concentrés sur «la catastrophe climatique alimentée par l'agriculture industrielle et la progression rapide de la mort des insectes», selon un communiqué.

Selon les organisateurs, la marche approuvée par les autorités a été soutenue par plus de 50 organisations de Suisse et d'Allemagne, dont le PS, les Verts et les syndicats. Des représentants de Climate Alliance et de Public Eye ont notamment pris la parole devant les manifestants. (ats/nxp)

Créé: 18.05.2019, 19h59

Articles en relation

Syngenta prive de prime près de 3000 employés en Suisse

Rémunérations Le nouveau propriétaire chinois du leader agrochimique bâlois, Sinochem, oublie une promesse de son prédécesseur. La Confédération est alertée. Plus...

Un pesticide de Syngenta tuerait des paysans en Inde

Economie Une enquête révèle que des paysans indiens ont été intoxiqués par un insecticide fabriqué par Syngenta. L'entreprise conteste. Plus...

Syngenta accusé d'empoisonner des paysans

Inde Quelque 800 travailleurs agricoles ont été intoxiqués en 2017 en utilisant des pesticides sur les champs de coton. L'un d'eux est fabriqué à Monthey (VS) par Syngenta. Plus...

Manifestations contre les géants de l'agrochimie

Suisse Des milliers de personnes ont défilé à Bâle et à Morges contre Monsanto et Syngenta pour réclamer un changement d'orientation de l'agriculture. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Le Nobel de la paix au Premier Ministre éthiopien
Plus...