Passer au contenu principal

Maisons et usines polluent les cours d’eau urbains

Les produits utilisés dans la construction finissent dans les rivières à la moindre pluie. Ils nuisent fortement à la faune, selon des experts.

Les polluants finissent leur course dans les rivières en passant à travers des déversoirs. Celui-ci se trouve au bord de l’Aire, à Lancy (GE). Il charrie les eaux de ruissellement issues de la zone industrielle de Plan-les-Ouates.
Les polluants finissent leur course dans les rivières en passant à travers des déversoirs. Celui-ci se trouve au bord de l’Aire, à Lancy (GE). Il charrie les eaux de ruissellement issues de la zone industrielle de Plan-les-Ouates.
DAVID WAGNIÈRES

«La qualité de l’eau me fait un peu peur. Je ne sais pas si je peux le laisser jouer dans la rivière.» Cette grand-mère qui se promène ce mercredi avec son petit-fils au bord de l’Aire, à Lancy (GE), fait bien de se poser la question. Le cours d’eau subit en effet une pollution en grande partie invisible due à des produits charriés par les eaux de pluie. Sur les lieux, Christophe Ebener, président de la Fédération des sociétés de pêche genevoises, montre une de ces grosses conduites par lesquelles ces flots viciés sont jetés dans la rivière. «Ces déversoirs amènent l’ensemble des eaux pluviales de la zone industrielle de Plan-les-Ouates, explique le pêcheur. À chaque averse, les produits chimiques qui se trouvent sur les bâtiments finissent dans l’Aire.»

Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.