Passer au contenu principal

Et si le magot de la BNS servait à panser les plaies du virus?

Olivier Feller (PLR/VD) suggère au Conseil fédéral d'utiliser les quelque 600 millions de francs versés à la Confédération pour soutenir les entreprises et les collectivités publiques.

Olivier Feller, conseiller national (PLR/VD)
Olivier Feller, conseiller national (PLR/VD)
Keystone

Plus l'épidémie progresse en Suisse, plus les appels à l'aide se font pressants. Durement frappés par les effets du coronavirus, les milieux touristiques exigent ainsi «un soutien immédiat» de la part des pouvoirs publics. Les réservations sont en chute libre, les chiffres d'affaires plongent, le manque de liquidités guette. Hôteliers et transporteurs demandent donc, entre autres, «la mise en place de prêts non bureaucratiques à taux zéro».

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.