Passer au contenu principal

SuisseLa livraison des camions Duro à l'armée patine

DDELS-Mowag a déjà annoncé des retards en novembre. Son fabricant autrichien de moteurs Steyr Motors est menacé de faillite.

L'armée suisse n'a reçu que 240 Duro au lieu des 330 prévus d'ici la fin 2018.
L'armée suisse n'a reçu que 240 Duro au lieu des 330 prévus d'ici la fin 2018.
Keystone

Les problèmes s'accumulent pour les camions Duro que DDELS-Mowag doit remettre à l'armée. Le fabricant autrichien de moteurs est menacé de faillite et les retards de livraison s'accumulent. L'entreprise étudie une reprise de la société en difficulté.

La modernisation des véhicules de transport «Duro» a fait couler beaucoup d'encre. Le Parlement a accepté début 2016 de budgéter 558 millions pour l'opération. A gauche, mais aussi dans les rangs de l'UDC, on avait critiqué la facture: un nouveau véhicule reviendrait moins cher.

La modernisation prévoit notamment l'assainissement du véhicule porteur, une nouvelle motorisation avec filtre à particules, une nouvelle installation électrique, un système d'antiblocage de roues et un correcteur électronique de trajectoire ainsi que des arceaux de sécurité et un système de ceinture à 4 points.

Que 240 livraisons au lieu des 330 prévues

En novembre, DDELS-Mowag a déjà annoncé des retards. Sur les 2220 véhicules commandés d'ici 2022, l'entreprise ne pourrait en remettre que 240 au lieu des 330 prévus d'ici la fin 2018. Elle espérait alors que la production rebattrait son plein le plus vite possible.

Mais, il n'en est rien. Comme le rapportent plusieurs médias alémaniques, c'est le point mort. A cause de problèmes de liquidités, Steyr Motors a dû engager à la fin de l'automne une procédure d'assainissement. Mowag ne reçoit plus de moteurs.

Pour que l'activité reprenne, il faut que Steyr Motors, qui appartient au chinois Phoenix Tree HSC Investment, se porte mieux. Quatre gros clients étudient une reprise de la société autrichienne. Selon Mowag, ce n'est pas la variante préférée mais une option pour maintenir la chaîne de livraison. Une décision doit être prise d'ici la fin du mois.

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.