Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

Votations 23 septembreLisa Mazzone: «Le vélo déchargera les routes»

Redaktion Tamedia: La voie royale semble s'ouvrir pour les partisans d'un «oui» au texte le 23 septembre. Seule l'UDC est sceptique sur son utilité. Comment expliquez-vous cet engouement?

Un sondage a montré que le «oui» l'emporterait à 64%. Mais un autre a révélé qu'il n'y avait que 48% d'avis favorables contre 44% de «non». Cela veut dire qu'il y a aussi de nombreux mécontents qui râlent après le vélo...

Faire des pistes cyclables, ce ne sera pas partout possible, ou alors cela se fera au détriment des routes qui pourraient devenir plus étroites, engendrant donc plus de bouchons notamment dans les villes...

L'arrêté fédéral n'est pas contraignant et les cantons et les communes resteront libres d'aménager ou pas des pistes cyclables. Pensez-vous que tout le monde jouera le jeu?

Aménager des pistes cyclables un peu partout va avoir un coût. Qui va payer?