Passer au contenu principal

Suisse-FranceLevée de boucliers romande contre l’accord sur les successions

La Suisse romande ne veut pas de la convention franco-suisse sur les successions, signée jeudi à Paris. Le PLR Philippe Nantermod coordonne l’opposition.

Philippe Nantermod: «Les Suisses alémaniques ne se sentent que peu concernés par la question de la convention avec la France. J’ai l’impression qu’Eveline Widmer-Schlumpf estime pouvoir passer en force devant le parlement»
Philippe Nantermod: «Les Suisses alémaniques ne se sentent que peu concernés par la question de la convention avec la France. J’ai l’impression qu’Eveline Widmer-Schlumpf estime pouvoir passer en force devant le parlement»
Patrick Martin

La nouvelle convention de double imposition sur les droits de succession franco-suisse a été paraphée jeudi 11 juillet à Paris. La ministre des Finances Eveline Widmer-Schlumpf et son homologue français Pierre Moscovici se sont félicités de ce texte qui permet plus de transparence. Mais la conseillère fédérale grisonne doit présenter ce texte au parlement pour ratification. Et les cantons romands ont déjà dit, pour la plupart, leur mécontentement. Un nouvel exercice périlleux pour Eveline Widmer-Schlumpf.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.