Le «léman», la monnaie qui débarque à Lausanne

SuisseCette monnaie lémanique est déjà présente à Genève auprès de 200 commerces et firmes.

La monnaie veut être un moyen de «renforcer l'identité de notre bassin de vie lémanique».

La monnaie veut être un moyen de «renforcer l'identité de notre bassin de vie lémanique». Image: Facebook

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le léman, monnaie complémentaire de la région lémanique transfrontalière, se déploie à Lausanne. Utilisés essentiellement à Genève et en France voisine depuis leur création en septembre 2015, ils circulent pour l'heure auprès de 200 commerces et firmes.

Sur les 1000 membres que compte l'Association Monnaie Léman, la plupart se trouvent à Genève. «Plus des deux tiers», précise jeudi Antonin Calderon, porte-parole de l'association. Dans la région lausannoise, on en dénombre une cinquantaine.

A l'occasion du Festival de la Terre, qui se tient de vendredi à dimanche dans la capitale vaudoise, ces membres ont décidé de créer un groupe lausannois. Présente dans 15 à 20 commerces et entreprises de la région, la monnaie devrait donc se développer autour de Lausanne. «Nous aimerions compter partenaires 100 à la fin de l'année», ajoute le porte-parole.

Proximité

Les objectifs des lémans sont multiples: encourager la consommation de produits locaux, soutenir l'économie de proximité ou inciter ses utilisateurs, commerces ou clients, à améliorer leurs pratiques commerciales.

Au travers d'une charte, ceux-ci s'engagent, par exemple, à promouvoir des conditions de travail décentes, à choisir l'agriculture bio et des entreprises générant peu ou pas de nuisances environnementales. La monnaie veut aussi être un moyen de «renforcer l'identité de notre bassin de vie lémanique», écrit l'association.

Version électronique

Concrètement, les lémans se présentent sous forme de billet de 1, 5, 10 et 20. On peut échanger un léman contre un franc suisse ou un euro à Genève, mais un point d'échange devrait ouvrir pendant l'été à Lausanne, détaille Antonin Calderon.

L'association planche également sur le développement de lémans électroniques et d'une application pour smartphones. Elle aimerait aussi pouvoir faire bénéficier ses utilisateurs de promotion lorsqu'ils paient avec cette monnaie. (ats/nxp)

Créé: 09.06.2016, 15h25

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

La Suisse, nid d'espions
Plus...