Lehrplan 21: une initiative invalidée en partie

Canton de LucerneLe texte prévoit un référendum facultatif pour toutes questions liées à l'enseignement et qui vise indirectement le Lehrplan 21. Il est rejeté par l'exécutif cantonal.

La question de l'enseignement continue de faire dans vagues à Lucerne.

La question de l'enseignement continue de faire dans vagues à Lucerne. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le gouvernement lucernois a estimé lundi qu'une partie de l'initiative «Des réformes scolaires adoptées par le peuple» n'était pas valable. Le reste du texte, qui prévoit un référendum facultatif pour toutes questions liées à l'enseignement et qui vise indirectement le Lehrplan 21, est rejeté par l'exécutif cantonal.

Ce texte n'est pas l'initiative «Une seule langue étrangère à l'école primaire» qui touche au contenu du plan directeur Lehrplan 21. Les Lucernois se prononceront en septembre sur cette question. «Des réformes scolaires adoptées par le peuple» exige de son côté que tous les changements législatifs du plan directeur soient approuvés par le peuple.

Violations de la constitution cantonale

L'initiative populaire examinée lundi contient un effet rétroactif: elle compte s'appliquer à toutes les lois en vigueur depuis 2014, ce qui inclut le Lehrplan 21. Toutes les conventions intercantonales devront en outre être soumises au référendum facultatif, tout comme les changements de branches, d'horaires ou de structures d'enseignement.

Le Conseil d'Etat a indiqué lundi que plusieurs points de l'initiative violaient la constitution cantonale. C'est pour cette raison qu'il recommande au parlement cantonal de la rejeter.

Les initiants argumentent que les modifications de la loi sur l'éducation sont imposées «par le haut». Le texte a été signé par plus de 4500 personnes, alors que seules 4000 signatures étaient nécessaires pour le faire aboutir. (ats/nxp)

Créé: 10.07.2017, 10h00

Articles en relation

Le français maintenu à l'école primaire

Thurgovie Surprise au grand Conseil thurgovien: la langue de Molière restera finalement enseignée aux jeunes élèves. Plus...

Débat animé en vue sur le français au primaire

Thurgovie Le Grand Conseil thurgovien se prononcera mercredi sur la suppression éventuelle du français au niveau de l'école primaire. Les discussions promettent d'être animées. Plus...

Zurich: deux langues maintenues en primaire

Votation 21 mai Des Zurichois veulent alléger le programme des langues à l'école primaire. Le français pourrait passer à la trappe. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Le Cycle genevois toujours aussi inégalitaire
Plus...