Le Haut-Valais veut créer 1000 places de crèches

AttractivitéLa partie germanophone du Valais veut renforcer son attractivité comme lieu de vie et de travail. Cela passe par la création de places d'accueil pour les petits.

Les places de crèche sont pour l'instant insuffisantes en Haut-Valais.

Les places de crèche sont pour l'instant insuffisantes en Haut-Valais. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Pour renforcer son attractivité comme lieu de vie et de travail, le Haut-Valais veut créer jusqu'à 1000 places de crèches en plus ces cinq prochaines années. Des acteurs locaux de l'industrie, du tourisme et des communes ont signé une déclaration d'intention et formé un groupe de travail.

Actuellement, le Haut-Valais offre quelque 800 places d'accueil pour les enfants, concentrées dans les communes de Brigue, Viège et Naters. Une étude auprès de représentants du canton, des écoles, des structures d'accueil et des entreprises a montré qu'entre 360 et 1000 places supplémentaires étaient nécessaires, indique un communiqué du programme de développement régional WIWA.

Le projet WIWA (pour «Wirtschaftswachstum im Wallis») est porté par les communes de la région, des entreprises comme Lonza, la compagnie de chemins de fer Matterhorn Gotthard, Scintilla, la Chambre du tourisme valaisanne ou encore Valais-Wallis promotion (VWP). Son objectif est d'attirer de nouvelles forces de travail et de leur offrir des conditions cadres optimales pour une vie en Valais, relève le communiqué. (ats/nxp)

Créé: 09.07.2019, 17h52

Articles en relation

Les crèches auront encore du soutien

Suisse Le Conseil national a décidé mardi de prolonger l'actuel programme d'impulsion de quatre ans aux structures d'accueil de jour. Plus...

Berne ne veut pas prolonger l'aide aux crèches

Garde d'enfants Le Conseil fédéral ne veut pas prolonger de 4 ans le programme d'impulsion pour la création de structures d'accueil de jour pour les enfants. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.