Passer au contenu principal

À Lausanne, des bistrots offrent un Noël à ceux qui n’en ont pas

Des enseignes lausannoises dresseront leurs tables pour les plus démunis les 24 et 25 décembre.

Carine Duca, patronne du Café du Vieil Ouchy.
Carine Duca, patronne du Café du Vieil Ouchy.
VANESSA CARDOSO

Le message s’est rapidement propagé sur les réseaux sociaux. «Le 25 décembre, à partir de midi, de la soupe à l’oignon et du thé chaud seront servis pour les personnes les plus démunies sur la terrasse du Café du Vieil Ouchy. Notre restaurant sera ouvert uniquement pour le Noël des sans-abri ou pour les personnes seules.» La patronne, Carine Duca, confirme que son établissement sera officiellement fermé et ne prendra aucune réservation, contrairement à ce qui était envisagé à l’origine.

«J’ouvre sans ouvrir en fait. Tout mon staff sera là bénévolement pour offrir un repas et un moment d’écoute.» Grâce à des fournisseurs généreux, le Vieil Ouchy proposera une collation et peut-être des paniers garnis. Il sera ouvert «jusqu’à ce qu’il n’y ait plus personne». Les objets trouvés durant l’année (hormis au mois de décembre) et non récupérés seront également distribués.

«Mon staff sera là bénévolement pour offrir un repas et un moment d’écoute»Carine Duca, patronne du Vieil Ouchy

«Cette initiative me tient à cœur, j’ai passé une année difficile et j’ai envie d’agir humainement, confie la patronne. Il faut lâcher un peu le superficiel et se mettre à l’écoute des autres. Il suffit de regarder autour de soi pour voir que des gens sont seuls ou n’ont pas à manger.»

Le Vieil Ouchy n’est pas le seul établissement à faire un geste en cette période de Fêtes. Le Central, à la rue Centrale, offrira aussi un repas aux plus démunis, mais le 24 au soir. Contacté, le patron préfère ne pas s’exprimer, indiquant que l’initiative n’a pas vocation à être mise en avant.

Notons simplement, comme écrit sur les réseaux sociaux, que le Central aimerait distribuer quelques cadeaux à ses convives et que les dons (vêtements chauds, produits d’hygiène, chocolats, petits jouets sans piles…) sont les bienvenus. Ils peuvent encore être transmis aux collaborateurs du restaurant.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.