La Comco sanctionne huit sociétés de leasing

SuisseDes sociétés qui avaient échangé des informations concernant les taux de leasing automobile ont écopé d'amendes à hauteur de 30 millions de francs.

Les firmes visées par l'enquête se sont engagées à mettre fin à leurs pratiques illicites.

Les firmes visées par l'enquête se sont engagées à mettre fin à leurs pratiques illicites. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La Commission de la concurrence (Comco), via sa Chambre des décisions partielles, sanctionne huit entreprises de services financiers. Ayant échangé des informations concernant les taux de leasing automobile, les sociétés concernées se voient infliger des sanctions financières à hauteur de 30 millions de francs.

Durant plusieurs années, des sociétés financières offrant des leasings automobiles ont élaboré un système d'échange d'informations portant sur les taux d'intérêt, explique jeudi la Comco.

Les entreprises, AMAG Leasing, BMW Finanzdienstleistung (Schweiz), FCA Capital Suisse, Multilease, Opel Finance, PSA Finance Suisse, Ford Credit Switzerland et RCI Finance ont partagé des données sur les actions pratiquées lors d'événements ainsi que sur des éléments de calcul d'un taux de leasing, comme les tabelles de valeur résiduelle et les frais des contrats.

Plus grosse sanction pour AMAG Leasing

A l'exception de Ford Credit Switzerland, les firmes visées par l'enquête se sont engagées par accords amiables avec les gardiens de la concurrence à mettre fin à leurs pratiques illicites. Les entreprises qui se sont autodénoncées ont profité de remises partielles de sanction. La première à l'avoir fait, Mercedes-Benz Financial Services Suisse, se voit elle épargnée de toute amende.

AMAG Leasing, la filiale d'AMAG, l'importateur suisse des marques du groupe allemand Volkswagen, écope de la sanction la plus lourde, soit 8,5 millions de francs, devant BMW Finanzdienstleistung, (6,6 millions), FCA Capital Suisse (CHF 4,4 millions), Multilease (2,8 millions), Opel Finance (CHF 2,1 millions), PSA Finance Suisse (2,4 millions) et RCI Finance (3,1 millions). La décision peut faire l'objet d'un recours devant le Tribunal administratif fédéral.

La procédure ordinaire contre Ford Credit Switzerland se poursuit, raison pour laquelle la présente décision a été rendue par la Chambre pour les décisions partielles de la Comco, précise cette dernière. (ats/nxp)

Créé: 11.07.2019, 08h01

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Le Cycle genevois toujours aussi inégalitaire
Plus...