L’opération caritative Coeur à Coeur est de retour

Action solidaireLa RTS se donne 147 heures pour recueillir des dons en faveur de la précarité.

Image: KEYSTONE

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Suite au succès de l’année dernière, la RTS réitère son opération solidaire Cœur à Cœur. Philippe Robin, Pauline Seiterle et Jonas Schneiter, tous trois animateurs à la RTS, n’ont pas intérêt à souffrir de claustrophobie. Du 16 au 22 décembre, ils seront enfermés jour et nuit dans un studio de verre sur la place Centrale de Lausanne. Avec la collaboration étroite de la Chaîne du Bonheur, la RTS espère récolter un maximum de fonds afin de soutenir des projets en faveur des jeunes en difficulté.

«Dès la création de Cœur à Cœur, la RTS et nous voulions mettre en lumière la précarité en Suisse, une thématique encore taboue. Cette année, nous nous centrons sur les jeunes de 15 à 25 ans qui ont des difficultés d’insertion professionnelle», explique Sophie Balbo, porte-parole de la Chaîne du Bonheur. La précarité n’est effectivement pas un phénomène marginal, touchant plus de 10% de jeunes en Suisse.

Musique à l'honneur

Au programme de cette édition, la musique est à l’honneur. Les trois présentateurs animeront Option Musique en continu, où les chansons choisies par les spectateurs seront diffusées en échange d’un don, par téléphone ou sur place. «Les fonds seront versés à des associations qui visent la réintégration socioprofessionnelle des jeunes», annonce Sophie Balbo. Plusieurs organisations figurent sur la liste, telles que Caritas, OSEO et Jobfactory. En parallèle, des interviews, des animations et des rendez-vous à ne pas manquer, comme les concerts de Carrousel, d’Hugues Aufray, de The Two et d’Henri Dès.

La RTS encourage également des actions caritatives, individuelles ou collectives, dans toute la Suisse romande. Des projets variés sont en cours, par exemple le concert d’un groupe de musique amateur ou l’idée de cinq chefs qui concocteront un menu à base d’aliments destinés à la poubelle.

Alors que l’objectif était fixé à 1,2 million de francs, plus de 1,5 million ont été récoltés lors de la dernière édition. «Cette année, nous souhaiterions dépasser le 1,2 million», espère Sophie Balbo. Les Romands mettront-ils la barre plus haut?

Créé: 08.12.2017, 18h37

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.