L’ambassadrice de France quittera Berne après les vacances

DiplomatieAnne Paugam va retourner à Paris. La diplomate l'a annoncé lors des festivités du 14 juillet.

Anne Paugam représente la France à Berne depuis le 1er octobre 2016.

Anne Paugam représente la France à Berne depuis le 1er octobre 2016. Image: LAURENT GUIRAUD

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Après trois années passées à l’ambassade de France en Suisse, Anne Paugam va quitter Berne pour rejoindre Paris. La diplomate de 52 ans a fait cette annonce ce vendredi lors d’un discours devant les invités de la traditionnelle réception organisée chaque année dans le cadre des festivité de la fête nationale française du 14 juillet. Le nom du successeur d'Anne Paugam n’est pas encore connu, mais il commencera en septembre.

L'ambassadrice s'est révélée une personnalité appréciée en Suisse par les politiques. Elle quittera la Suisse selon le tournus diplomatique habituel en France, qui est de trois ans. Installée à Berne, l’ambassade française couvre également la principauté du Liechtenstein. Elle abrite plusieurs services : le service économique, le service culturel, universitaire et scientifique, le service diplomatique, les services de sécurité et de défense, et des services administratifs. A noter que la communauté française installée en Suisse est la plus importante communauté française à l'étranger.

Créé: 12.07.2019, 14h56

Articles en relation

«Les frontaliers ne volent pas les citoyens suisses»

Ambassadrice de France en Suisse Anne Paugam, la nouvelle ambassadrice de France à Berne, parle des conséquences de la présidence Macron pour la Suisse, des frottements transfrontaliers et de la question européenne. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.