«JobIn» pour vite retrouver un travail

GenèveGenève lance une formation en ligne pour faciliter les recherches liées à l'emploi. Il s'agit d'un projet pilote en Suisse.

«Avec JobIn, nous donnons aux candidats à l'emploi davantage de chances de retourner sur le marché du travail», a déclaré Mauro Poggia.

«Avec JobIn, nous donnons aux candidats à l'emploi davantage de chances de retourner sur le marché du travail», a déclaré Mauro Poggia. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le canton de Genève a créé une plate-forme en ligne pour faciliter et accélérer les démarches liées à la recherche d'emploi. Intitulée JobIn, cette formation à distance est accessible dès l'inscription au chômage. Il s'agit d'un projet pilote en Suisse.

«Avec JobIn, nous donnons aux candidats à l'emploi davantage de chances de retourner sur le marché du travail», a déclaré jeudi devant les médias le conseiller d'Etat Mauro Poggia, en charge du Département de l'emploi, des affaires sociales et de la santé (DEAS). La plate-forme lancée fin juin vise à rendre la majorité d'entre eux autonomes dans leurs démarches.

Cette formation digitale de recherche d'emploi est déclinée en huit modules: définition du profil professionnel, préparation du CV et de la lettre de motivation, développement du réseau et de la présence sur internet, postulation en ligne, préparation et réussite des entretiens. Vidéos, quizz, «drag and drop» et exercices pratiques permettent au candidat d'avancer à son rythme.

Cohérence du dispositif

JobIn est destiné aux personnes inscrites à l'Office cantonal de l'emploi (OCE), qui ont ainsi toutes accès à la même formation. «Le dispositif gagne ainsi en cohérence», a noté Caroll Singarella, directrice des mesures pour l'emploi. Le site compte déjà 700 utilisateurs sur les 15'000 demandeurs d'emploi du canton. En suivant leur progression, les conseillers en personnel peuvent mieux les épauler.

Les personnes qui ne sont pas assez autonomes vont continuer de bénéficier de cours. Mais à moyen terme, l'OCE veut voir 80% des candidats à l'emploi se former grâce à JobIn, a indiqué son directeur Charles Barbey. Des développements de la plate-forme sont prévus, comme un simulateur d'entretien vidéo et d'autres formations.

SECO intéressé

La plate-forme entend aussi pousser ceux qui ne sont pas familiers avec le monde digital à faire le pas. «Les pratiques de placement ont évolué. Aujourd'hui, on ne peut pas ne pas tenir compte d'internet, des réseaux sociaux, de l'e-réputation», a relevé Charles Barbey. Et de souligner que la première chose qu'un employeur intéressé par un candidat va faire est de tapoter sur internet.

Le Secrétariat d'Etat à l'économie (SECO) pourrait proposer cette plate-forme à d'autres cantons. Ayant amorcé le virage du digital en 2015, l'OCE est devenu une référence en la matière en Suisse, selon Mauro Poggia. «Genève doit être à la pointe, car c'est un des cantons les plus touchés par le chômage», a-t-il justifié. A terme, CV et offres d'emploi anonymisés devraient être disponibles en ligne.

(ats/nxp)

Créé: 14.09.2017, 12h52

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Suisse-UE: Toujours pas d'accord-cadre
Plus...