Les jeunes militants: «la haine n'est pas une opinion»

Votations 9 févrierLes jeunesses de tous les partis, à l'exception des jeunes UDC, se sont unis pour lutter contre l'homophobie. Le peuple se prononce le 9 février sur une extension de la norme anti-racisme.

Photo d'illustration.

Photo d'illustration. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«C'est notre devoir de tirer des lignes rouges et de dire clairement que la discrimination n'est pas tolérable», a lancé Tobias Vögeli, co-président des jeunes PVL. Les homosexuels et les bisexuels sont des membres égaux dans notre société.

Et Matthias Müller, président des jeunes PLR, de poursuivre: «Le libéralisme c'est la liberté et l'égalité de chaque citoyen du pays.» Lorsque des personnes sont humiliées parce qu'elles sont différentes, alors ces valeurs fondamentales sont blessées. «Nous ne pouvons pas tolérer que des personnes soient agressées en raison de leur orientation sexuelle.» C'est alors trop tard.

La haine n'est pas une opinion, ont souligné les jeunes PDC, PEV et PS. Et de rappeler qu'il n'existe pas de moyens juridiques de se défendre contre des pages Facebook qui expliquent que «les lesbiennes sont malades et doivent être violées par des hommes pour retrouver 'le bon chemin'». Les appels à la discrimination doivent être interdits et punis.

L'extension de la norme antiraciste n'interdit pas les discussions entre amis, les débats publics ou l'expression de points de vue pour autant qu'ils ne portent pas atteinte à la dignité humaine ou dénient des droits à une personne, rappelle le co-président des jeunes Verts, Luzian Franzini. De plus, les gays et les lesbiennes n'auront pas de nouveaux droits. (ats/nxp)

Créé: 14.01.2020, 13h06

Articles en relation

Le PS veut l'extension de la norme antiraciste

Suisse Le 9 février prochain, le peuple devra se prononcer sur l'opportunité d'étendre la norme pénale antiraciste aux victimes d'homophobie. Le parti socialiste y est tout à fait favorable. Plus...

Deux Jeunes UDC ont bien violé la norme antiraciste

Canton de Berne Le tribunal régional Berne-Mittelland avait condamné ces deux adolescents engagés dans le parti agrarien pour une caricature stigmatisant les gens du voyage. Le TF confirme la peine. Plus...

Le PDC veut aussi pénaliser l'homophobie

Suisse Le Parti démocrate-chrétien s'est prononcé en faveur de l'extension de la norme antiraciste aux actes homophobes. Plus...

L'UDC dit non à l'extension de la norme antiraciste

Politique Réunis en assemblée, les délégués du parti agrarien s'opposent à l'intégration dans la norme pénale des discriminations liées à l'orientation sexuelle. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Genève féminise ses panneaux de signalisation
Plus...