Passer au contenu principal

Des islamistes organisent des cours sur la sécurité IT

Après le «oui» à la loi sur le renseignement, le Conseil central islamique suisse organisera le 15 octobre une formation pour déjouer la surveillance.

Les soupçons de double discours envers le CCIS croissent dans la classe politique.
Les soupçons de double discours envers le CCIS croissent dans la classe politique.
Keystone

Le peuple suisse a donné dimanche 25 septembre un «oui» très clair à la loi sur le renseignement. Et si son entrée en fonction ne devrait pas intervenir avant un an, les islamistes prévoient déjà des moyens de la contourner, comme le raconte 20 Minuten dans son édition du 26 septembre.

Le Conseil central islamique suisse (CCIS) avait déjà milité contre la loi, agitant le spectre d'une mise sur écoute des mosquées. Après le résultat de dimanche, l'association a publié un communiqué qui dénonce la «surveillance de masse des musulmans et de leurs lieux de culte».

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.