Passer au contenu principal

L’initiative qui ne sauvera pas tous les glaciers

Avec 112'000 paraphes, l’initiative «Pour les glaciers» a été déposée. Elle n'en sauvera pourtant pas la majorité.

L'immense langue du glacier d'Aletsch, véritable symbole, aura disparu dans moins de trois générations.
L'immense langue du glacier d'Aletsch, véritable symbole, aura disparu dans moins de trois générations.
Keystone

Ils étaient plus de trois cents mercredi soir à marquer en grande pompe le dépôt de l’initiative dite «Pour les glaciers». Cette dernière a récolté plus de 112'000 signatures en un peu plus de six mois. Elle vise à ancrer dans la Constitution l’objectif de zéro émission nette de gaz à effet de serre d’ici à 2050 au plus tard, soit ce que prévoient les Accords de Paris. Le texte précise cependant que l’utilisation de combustibles et de carburants fossiles sera interdite en Suisse dès 2050.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.