L'initiative pour reloger les requérants est validée

SuisseDéposée en septembre, l'initiative populaire émanant de l'UDC et qui propose que les demandeurs d'asile soient placés dans des zones protégées ou près de chez eux, est conforme.

Luzi Stamm (UDC/AG) est un des auteurs de l'initiative «Aide sur place dans le domaine de l'asile».

Luzi Stamm (UDC/AG) est un des auteurs de l'initiative «Aide sur place dans le domaine de l'asile». Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Maintenir les requérants d'asile chez eux ou non loin de là. Tel est le but de l'initiative populaire qui devra passer le cap des 100 000 signatures d'ici au 8 avril 2021. La Chancellerie fédérale vient d'en approuver formellement le texte, déjà rendu public par ses acteurs le mois dernier.

L'initiative populaire est intitulée «Aide sur place dans le domaine de l'asile», peut-on lire ce mardi dans la Feuille fédérale. Elle veut que les requérants d'asile soient pris en charge le plus près possible des régions en crise. Des centres d'aide, auxquels la Suisse participera en collaboration avec d'autres pays, doivent y être érigés.

Son texte avait déjà été présenté aux médias à la mi-septembre par le conseiller national Luzi Stamm (UDC/AG) et ses collègues Lukas Reimann (SG), Andrea Geissbühler (BE), Barbara Keller-Inhelder (SG) et Therese Schläpfer (ZH), ainsi que des particuliers. Selon eux, les requérants d'asile ne peuvent choisir ni leur lieu de résidence ni leur pays d'accueil, et les fonds réservés au domaine de l'asile doivent être d'abord engagés à l'étranger. (ats/nxp)

Créé: 08.10.2019, 11h20

Articles en relation

Initiative pour reloger les requérants hors de Suisse

Asile Un texte de l'UDC propose que les demandeurs d'asile soient relogés au sein de zones protégées, près de leur pays d'origine. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.