L'initiative anti-centrales nucléaires a échoué

SuisseL'initiative voulait interdire la production d'électricité atomique en Suisse. Mais le texte a perdu de sa pertinence après l'approbation en mai 2017 de la stratégie énergétique 2050.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'initiative populaire «fermer les centrales atomiques - assumer nos responsabilités» n'a pas abouti. Le délai de récolte des signatures a expiré, a indiqué mardi la Chancellerie fédérale.

Le comité d'initiative avait jusqu'au 16 novembre 2018 pour récolter les 100'000 paraphes nécessaires. Le texte a perdu de sa pertinence après l'approbation en mai 2017 de la stratégie énergétique 2050, qui interdit la construction de nouvelles centrales nucléaires.

L'initiative voulait interdire la production d'électricité atomique en Suisse. Les centrales de Gösgen et de Leibstadt auraient dû fermer respectivement en 2024 et 2029. Beznau I, Beznau II et Mühleberg auraient tiré la prise un an après l'adoption de l'initiative.

Les membres du comité d'initiative proviennent tous la région zurichoise et ne sont pas actifs sur la scène politique fédérale. En lançant ce texte, ils ont expliqué vouloir prendre en compte la minorité ayant soutenu l'initiative des Verts pour sortir du nucléaire en novembre 2016. Celle-ci avait été rejetée par 54,2% des votants. (ats/nxp)

Créé: 20.11.2018, 10h04

Articles en relation

Nouveau réacteur nucléaire en France voisine?

Prospection EDF pourrait installer un réacteur de type EPR sur le terrain de l'actuel site nucléaire du Bugey, dans l'Ain. Plus...

Qui doit payer pour les comprimés d'iode?

Centrale nucléaire Les exploitants de centrale ne veulent plus payer les pastilles d'iode pour la population. Le Tribunal fédéral a accepté un recours. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Quand reprendre le travail?
Plus...