Holocauste: une appli pour sensibiliser les jeunes

HistoireLa Suisse veut promouvoir l'éducation et la recherche sur l'Holocauste.

La Suisse veut sensibiliser les jeunes au drame de l'Holocauste.

La Suisse veut sensibiliser les jeunes au drame de l'Holocauste. Image: DR/Photo d'illustration

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Elle a présenté lundi à Berne une application pour sensibiliser les jeunes à la thématique, et un livre sur Carl Lutz, diplomate suisse qui a sauvé des juifs de la déportation, lors de l'assemblée plénière de l'Alliance internationale pour la mémoire de l'Holocauste (IHRA).

A l'occasion de cette réunion qui se tient cette semaine à Berne sous la présidence helvétique, la Suisse a rendu hommage à Carl Lutz (1895-1975). Sa belle-fille Agnes Hirschi et l'historienne et professeure au Canada Charlotte Schallié ont publié un livre intitulé «Sous la protection de la Suisse», qui retrace pour la première fois, sur la base des récits de témoins, l'action de Carl Lutz.

Vice-consul suisse à Budapest pendant la Seconde Guerre mondiale, il a sauvé des dizaines de milliers de juifs de la déportation. Près de 600'000 des 800'000 juifs hongrois ont été tués par les nazis durant cette période. Carl Lutz en a sauvé entre 50'000 et 62'000, selon les sources, en leur remettant des passeports et des lettres de protection.

«Salle Carl Lutz» au DFAE

Benno Bättig, président en exercice de l'IHRA et ancien secrétaire général du Département fédéral des affaires étrangères a en outre annoncé que le DFAE avait décidé de rebaptiser l'une de ses principales salles de réunion «Salle Carl Lutz». Une plaque commémorant l'action du diplomate et de son équipe y sera apposée, selon un communiqué du DFAE.

L'IHRA, qui compte 31 Etats membres, veut encourager la recherche et la formation sur l?Holocauste. Elle veut également cultiver le souvenir des victimes à travers des cérémonies commémoratives et des lieux de mémoire.

La présidence suisse de l'IHRA, de mars 2017 à mars 2018, a fait de la formation, la jeunesse et les médias sociaux sa priorité. Elle a ainsi présenté une application informatique intitulée «Fuir l'Holocauste», qui vise à sensibiliser les jeunes à cette thématique et sera disponible au printemps 2018. Elle a également soutenu la publication de 15 volumes de mémoires de survivants du génocide. (ats/nxp)

Créé: 27.11.2017, 19h50

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Le Nobel de la paix au Premier Ministre éthiopien
Plus...