Alcool: les héroïnomanes en traitement vulnérables

RechercheCertains traitements efficaces contre l'addiction à l'héroïne semblent avoir un effet négatif sur la consommation d'alcool.

Image d'illustration - Une étude zurichoise menée sur 17 ans, révèle ce qui semble être un effet négatif de certains traitements aux opioïdes, pourtat efficaces pour lutter contre l'addiction à l'héroïne.

Image d'illustration - Une étude zurichoise menée sur 17 ans, révèle ce qui semble être un effet négatif de certains traitements aux opioïdes, pourtat efficaces pour lutter contre l'addiction à l'héroïne. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les traitements de substitution comme la méthadone aident les consommateurs d'héroïne à réduire leur consommation de drogue illégale. Mais avec le temps, ces patients montrent une grande vulnérabilité face à l'alcool, selon une étude zurichoise.

Le traitement à la méthadone et autres opioïdes affiche un bon taux de succès: une grande partie des quelque 9000 héroïnomanes qui ont reçu ce type de traitement de substitution entre 1998 et 2014 dans le canton de Zurich consommaient dès le début manifestement moins de produits illicites.

En revanche, leur consommation d'alcool est devenue toujours plus problématique, relève la clinique universitaire de psychiatrie à Zurich qui a mené cette étude sur 17 ans. Alors qu'ils buvaient relativement peu d'alcool au début de la thérapie, presque un quart (22,5%) en consommait fréquemment à la fin.

Foie plus sensible

L'analyse a montré une tendance générale chez ce groupe de patients, selon Marcus Herdener qui a dirigé l'étude. Cette vulnérabilité à l'alcool est particulièrement dangereuse, car les consommateurs d'héroïne souffrent souvent d'affection au foie comme l'hépatite B ou C. D'autres études ont d'ailleurs montré que beaucoup décédaient de maladies du foie.

L'étude zurichoise souligne la nécessité de traiter aussi ces effets collatéraux, conclut Marcus Herdener. Les résultats ont été publiés dans la revue spécialisée Lancet Psychiatry. (ats/nxp)

Créé: 01.03.2017, 00h31

Articles en relation

Le Canada réagit face à une vague d'overdoses

Santé Des milliers de personnes sont déjà mortes après des shoots au fentanyl, 100 fois plus puissant que l'héroïne. Un antidote pourrait être plus largement distribué. Plus...

En Suisse, on boit et on fume toujours autant

Addiction 250'000 personnes - l’équivalent de la population des cantons de Neuchâtel et du Jura - ont perdu la maîtrise de leur consommation d'alcool. Plus...

Cannabis: les cantons sanctionnent différemment

Suisse La loi actuelle est ambiguë et accentue les inégalités de traitement entre citoyens, déplore Addiction Suisse. Plus...

Vague de policiers virés pour usage de drogue

Philippines Le gouvernement du président Rodrigo Duterte veut assainir ses forces de sécurité alors que les opérations anti-drogue sont décriées dans le pays. Plus...

La police saisit plus de 3 kg de cannabis à Lausanne

Vaud Un banal contrôle routier effectué jeudi a permis l'arrestation de deux jeunes Suisses qui s'adonnaient au trafic de drogue. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.