Passer au contenu principal

Haut-Valais: découverte archéologique majeure

Un habitat du Néolithique moyen a été mis à jour à Naters. Il s'étale sur quelque 2500 m2 et contient de nombreux objets.

Cet habitat a été découvert à l'occasion de fouilles effectuées dans le cadre du début de l'agrandissement du home Saint-Michel à Naters.
Cet habitat a été découvert à l'occasion de fouilles effectuées dans le cadre du début de l'agrandissement du home Saint-Michel à Naters.
Canton du Valais

Des archéologues ont mis au jour à Naters un habitat du Néolithique moyen (période allant de 3700 à 3550 av. J.-C.). S'étalant sur quelque 2500 m2, il s?agit de la plus importante découverte du genre jamais réalisée dans le Haut-Valais.

Cet habitat a été découvert à l'occasion de fouilles effectuées dans le cadre du début de l'agrandissement du home Saint-Michel à Naters. De précédents travaux, à l'occasion de la construction de la bâtisse en 2004, n'avaient pas permis de découvrir ce trésor historique.

Des analyses ont déjà été effectuées sur une surface de de 100 m2 entre février et mars dernier. Ces travaux ont permis de découvrir divers types d'objets comme de la vaisselle décorée en terre cuite, des outils en silex ou en cristal de roche typiques de cette époque de l'Humanité.

Au niveau de l'habitat lui-même, il ne reste que des alignements de poteaux, dont ne subsistent que le négatif des bois, des foyers pour la cuisine et des fosses servant de dépotoir et/ou de stockage.

Une terre de prédilection

«Grâce à ces découvertes et aux fouilles prévues dans le cadre de la construction de l'autoroute A9 entre Sierre et La Souste, le Haut-Valais est amené à devenir une terre de prédilection pour les archéologues, notamment au niveau de l'étude des sociétés néolithiques», estime le Service cantonal d'archéologie dans un communiqué diffusé mercredi.

Selon le Service valaisan de la culture, les fouilles vont se poursuivre pour atteindre une surface de 2500 m2. Une convention entre la fondation du home et l'Office cantonal d?archéologie définira les étapes des fouilles en fonction de l?avancée de l'agrandissement du futur bâtiment.

Demandes de crédits

L'ensemble des travaux, y compris les études et les futures publications, a été devisé à 8 millions de francs. Ce montant sera assumé par le canton et la Confédération. L'Etat du Valais va prochainement envoyer une demande de crédit exceptionnel à l'Office fédéral de la culture en ce sens. Parallèlement, une demande pour un crédit d?engagement sera adressée au Grand Conseil valaisan cet automne.

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.