Guy Parmelin: «Je suis fier et ému»

Conseil fédéralLe Vaudois a été choisi vendredi par son parti pour représenter la Suisse romande sur le ticket UDC.

Guy Parmelin a été préféré à Oskar Freysinger.

Guy Parmelin a été préféré à Oskar Freysinger. Image: Keystone/Peter Schneider

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Guy Parmelin a été largement préféré à Oskar Freysinger (48 voix contre 29) pour représenter la Suisse romande sur le ticket UDC. Mais le Vaudois n’est pas dupe: le plus dur reste à venir.

Alors, heureux après ce plébiscite?

J’éprouve différents sentiments: de l’émotion, de la fierté mais aussi une certaine humilité. La deuxième étape commence maintenant. Il s’agit de convaincre l’Assemblée fédérale, et plus seulement mon groupe, que je suis la bonne personne pour occuper un 2e siège UDC au Conseil fédéral. Je vais m’y employer ces prochains temps. Je me rends compte aussi que ce sont de lourdes responsabilités. On ne va pas au gouvernement sans avoir mûrement réfléchi et pesé les enjeux.

Vous avez convaincu les membres de votre groupe en 4mn27…

(Sourire) Il faut relativiser. J’ai l’impression que pour beaucoup, les opinions et décisions étaient faites avant, exception peut-être de certains nouveaux membres qui ne me connaissent pas.

«Je suis quelqu’un qui a des opinions et les défend fermement. Ensuite, j’ai ma façon de le faire. Est-ce cela qui me fait passer pour un gentil? A chacun de se faire une opinion»

Vous êtes le gentil du ticket. Vous acceptez ce qualificatif?

C’est vous qui le dites! Non, je suis quelqu’un qui a des opinions et les défend fermement. Ensuite, j’ai ma façon de le faire. Est-ce cela qui me fait passer pour un gentil? Certains ont quand même relevé que depuis que je suis au Parlement, mon classement s’est déplacé vers la droite. Cela prouve que j’ai des opinions affirmées et que je n’ai pas peur de les défendre. Maintenant, à chacun de se faire son opinion. Les auditions devant les autres partis permettront à ceux qui ne me connaissent pas encore de m’accorder peut-être leur suffrage. On verra.

Oskar Freysinger avait dit être le candidat le plus impressionnant. Qu’est-ce qui s’est passé pour lui?

Il faut lui poser la question et aux 82 parlementaires qui étaient à la séance.

Créé: 20.11.2015, 22h16

Articles en relation

Déjà trois candidats recalés pour le ticket à trois

Conseil fédéral L’UDC retient l’idée d’un trio de papables pour le Conseil fédéral. Soit un par région linguistique. Guy Parmelin reste en selle. Plus...

Guy Parmelin, si souvent en porte à faux avec l'arc lémanique

Conseil fédéral L'UDC vaudois avance en représentant de l'arc lémanique dans la course au Conseil fédéral. Sur des votes symboliques, il a pourtant suivi la ligne de l'UDC suisse, contre les intérêts des cantons de Vaud et Genève. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Venise sous les eaux
Plus...