Passer au contenu principal

Greenpeace fait monter la pression sur Beznau

Selon des experts mandatés par des organisations environnementales, un séisme à proximité de la plus vieille centrale du monde provoquerait une catastrophe.

Keystone

«Les centrales nucléaires suisses résistent à un tremblement de terre comme il s’en produit au maximum un tous les 10'000 ans.» En juillet 2012, le chef de la Division centrales nucléaires de l’Inspection fédérale du nucléaire (IFSN), Georg Schwarz, présentait les résultats rassurants des «stress tests» visant à éprouver la résistance des centrales nucléaires aux séismes. «La protection de la population et de l’environnement face à une dose de radioactivité trop élevée est garantie», avait-il assuré.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.