Green Cross retire sa plainte contre son ex-boss

SuisseLes comptes de l'ONG fondée par Mikhaïl Gorbatchev avaient été maquillés. La section suisse était en cause. Mais la procédure juridique est avortée.

Photo d'illustration.

Photo d'illustration. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'organisation environnementale Green Cross Suisse et son ancienne directrice Nathalie Gysi ont réglé leur différend. La fondation a retiré la procédure pénale pour gestion déloyale.

Green Cross Suisse n'est plus intéressé à poursuivre une procédure pour gestion déloyale. Un accord a été passé avec Nathalie Gysi et une déclaration de désintérêt a été faite, indique l'organisation dans un communiqué diffusé lundi sur son site internet et révélé par le «Blick». Les deux parties ne feront aucun autre commentaire.

Au début du mois d'avril, on apprenait que les comptes de Green Cross Suisse avaient été maquillés. Une plainte pénale pour gestion déloyale avait alors été déposée contre l'ancienne directrice, dont le départ avait été annoncé fin août 2018.

Il n'est pas clair quand les trucages ont commencé. Ce pourrait être à partir de 2015, avait indiqué le président de la fondation Martin Bäumle, également conseiller national vert'libéral (ZH). Ce dernier, ainsi que le Ministère public zurichois, n'étaient pas joignables ce lundi soir.

En raison de ses problèmes financiers, Green Cross Suisse a perdu l'an dernier le label de qualité décerné par le service de certification Zewo. Elle ne remplissait plus les conditions nécessaires pour y prétendre. (ats/nxp)

Créé: 10.02.2020, 21h56

Articles en relation

La justice enquête sur le scandale Green Cross

Suisse La fondation Green Cross n'arrive pas à faire la lumière sur ses comptes 2017. Des plaintes ont été déposées contre l'ex-directrice et contre le président, le conseiller national Martin Bäumle. Plus...

Green Cross, au bord de la faillite, accuse sa section suisse

Environnement L'ONG, fondée par Gorbatchev, accuse le conseiller national Martin Bäumle, président de sa section suisse de sabotage et de prise de contrôle hostile. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Les PV diminuent depuis que les policiers doivent y écrire leur nom
Plus...