Les grandes oreilles de Loèche sont-elles au service des USA?

CyberespionnageLes antennes paraboliques qui surplombent la vallée du Rhône sont utilisées pour des écoutes par le Service de renseignement suisse (SRC). Et selon certains, le SRC y travaille main dans la main avec la NSA

Les grandes oreilles de Loèche captent et relaient des communications au profit de plusieurs Etats, dont la Suisse.

Les grandes oreilles de Loèche captent et relaient des communications au profit de plusieurs Etats, dont la Suisse.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Et si le manque de réaction de la Confédération face aux écoutes de l'Agence de sécurité nationale des Etats-Unis (NSA) à Genève s’expliquait le plus simplement du monde. Le Service de renseignement de la Confédération (SRC) serait-il, en partie du moins, de mèche avec son homologue américain?

Le coup de théâtre des révélations du patron de la NSA, Keith Alexander, déclarant mardi 29 octobre que ce sont les agences de renseignements européens qui fournissent aux Etats-Unis les données collectées dans leur pays pique la curiosité de plusieurs parlementaires fédéraux. Quid de la Suisse?

L’interrogation n’est pas nouvelle! La question du rôle joué par les antennes paraboliques surplombant la vallée du Rhône à Loèche, en Valais, a été posée plusieurs fois sans qu’aucune réponse ne puisse infirmer ni confirmer l’hypothèse d’une imbrication entre services secrets.

Accès direct aux antennes de Loèche

Ainsi courant septembre, suite aux différentes allégations d’Edward Snowden, le dominical Schweiz am Sonntag avançait qu’une convention secrète existe entre le SRC helvétique et la NSA états-unienne. Le journal alémanique, sur la base de sa propre enquête et sur celle de plusieurs médias allemands, affirme que la NSA a un accès direct aux «grandes oreilles» du système d’écoute Onyx mis en place par le Département fédéral de la Défense (DDPS) à Loèche. Tout comme aux installations du même type à Zimmerwald et Herrenschwanden dans le canton de Berne.

Le système de surveillance suisse intercepte les communications téléphoniques, fax et internet pour ses propres besoins mais louerait aussi ses services aux Etats-Unis. La NSA capterait et décoderait certaines informations au bénéfice de la Suisse que les lois plus restrictives ne lui permettent pas d’exploiter elle-même. En effet, la loi sur les services de renseignement (LSRe) interdit au SRC nombre d'opérations de surveillance habituelles dans des pays comme les Etats-Unis.

Berne dément

Berne, tant au niveau du DDPS comme au SRC, nie avec fermeté entretenir une relation avec la NSA au-delà du cadre légal habituel de la collaboration entre services de sécurité de pays amis.

Par ailleurs, le DDPS ne possède pas en propre ces infrastructures techniques. Il loue leur utilisation à une entreprise privée qui les a rachetées à Swisscom en 2001 et qui travaille depuis lors avec de nombreux autres partenaires. Ce qui ouvre la porte à de nombreuses zones d’ombre.

Un relais pour les communications US

Ainsi en juin dernier encore, la RTS renforçait le soupçon de collaboration avec la NSA. Car l’entreprise privée Signalhorn, propriétaire des antennes de Loèche, qui a changé à de nombreuses reprises de nom et dont le siège social est aujourd’hui au Luxembourg, se félicite publiquement – pour expliquer son bilan de santé réjouissant – de compter parmi ses clients plusieurs gouvernements. Mais, questionnée sur sa relation avec les services de renseignements américains, la société ne dévoile rien du contenu de ses activités.

Et aucune base légale ne peut la contraindre à le faire ! Il y a dix ans (en 2003), le sujet avait déjà suscité la polémique. Des parlementaires s’étaient étonnés – neutralité oblige! - que des ordres militaires destinés aux troupes américaines en Irak puissent transiter par le Valais. L’entreprise Verestar, devenue depuis Signalhorn, n’avait pas spécifié la nature de ses activités (militaires ou civiles) mais avait confirmé assurer un service de communication pour le gouvernement américain.

Diaporama - Petit guide des scandales de la NSA

(nxp)

Créé: 30.10.2013, 11h41

Articles en relation

Petit guide des scandales de la NSA

Ecoutes Espionnage de chefs d'Etat et surveillance du Web: le scandale des écoutes de la NSA enfle chaque semaine, au gré des révélations d'Edward Snowden. Tout ce que vous devez savoir. Plus...

«Les écoutes de la NSA sont à but économique»

Espionnage Le scandale provoqué par les révélations d'Edward Snowden ne cesse de prendre de l'ampleur en Europe. Au-delà des faits, quels sont les tenants et les aboutissants de cette affaire? Décryptage avec un expert. Plus...

Berne compte sur l'étranger pour éviter les écoutes

Cyberespionnage Développer des solutions informatiques suisses pour répondre à la menace d’espionnage américain serait inefficace et coûteux, estime la Confédération. Plus...

«La Suisse doit protester contre les écoutes»

Espionnage US Les élus fédéraux sont unanimes. La Suisse doit réagir contre les écoutes menées par les Américains à Genève; un espionnage qui met à mal selon eux la sécurité, la neutralité et la stabilité du pays. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Suisse: il fera beaucoup plus chaud et sec en 2050
Plus...