Passer au contenu principal

Le Grand Hôtel Le Cervin restauré grâce aux fans de St-Luc

Une vingtaine de résidents – secondaires pour la plupart – acceptent de financer Le projet. Visite.

«Il va falloir enlever les tapisseries et les faux plafonds, pour voir ce qu’il y a derrière. Tout ce qui a une valeur historique sera conservé.» Philippe Biéler et Jean-Jacques Schilt admirent le salon principal du Grand Hôtel du Cervin, à Saint-Luc. L’ancien conseiller d’Etat vaudois et l’ancien syndic de Lausanne, tous deux amoureux de la station du val d’Anniviers, prennent part à un ambitieux projet qui vise à redonner son lustre d’antan à cet établissement historique. Inauguré en 1893, il a perdu de son prestige au fil des décennies, pour devenir une «guest-house» au confort minimal.

100 000 francs chacun

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.