Les glaciers ont diminué de 10% en cinq ans

SuisseEn raison des vagues de chaleur de cet été, la fonte des glaciers atteint des niveaux records.

Le réchauffement climatique fait disparaître le glacier saint-gallois Pizol.

Le réchauffement climatique fait disparaître le glacier saint-gallois Pizol. Image: archive/photo d'illustration/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les glaciers suisses ont diminué de 10% en cinq ans. Une telle perte n'a jamais été observée dans les séries de données depuis plus de cent ans, a indiqué mardi l'Académie suisse des sciences naturelles (SCNAT).

Les fortes chutes de neige de l'hiver dernier n'ont pas permis d'enrayer le phénomène, comme le montrent des mesures sur 20 glaciers suisses.

En avril et mai, il y avait 20 à 40% de neige supplémentaire sur les glaciers par rapport aux conditions habituelles. Début juin, 6 mètres étaient encore mesurés par endroits. Mais les deux intenses vagues de chaleur d'une semaine fin juin et fin juillet ont eu raison de cette épaisse couche de neige.

En seulement quinze jours, des masses de neige et de glace correspondant à la consommation nationale annuelle d'eau potable ont fondu sur les glaciers suisses. Et la fonte s'est poursuivie jusqu'au début du mois de septembre.

Au cours des douze derniers mois, environ 2% du volume total des glaciers suisses ont été perdus. Sur les cinq dernières années, le total a dépassé 10%. Une telle perte n'a jamais été observée dans les séries de données depuis plus de cent ans, selon ce rapport de la Commission d'experts sur les réseaux de mesure cryosphérique de la SCNAT.

Différences régionales

Le bilan de masse des glaciers en 2019 est marqué par des différences régionales. À l'est et au nord des Alpes, les pertes ont été plus importantes que la moyenne de la dernière décennie. Sur de nombreux glaciers, on a mesuré une réduction de l'épaisseur moyenne de la glace de 1 à 2 mètres (p. ex. Silvretta (GR), Tsanfleuron (VS/VD).

Dans la région méridionale du Gothard, cependant, les conditions ont été plus favorables en raison des fortes chutes de neige au début et à la fin de l'hiver, et certains glaciers ont enregistré des pertes relativement faibles (St. Annafirn (UR), Basòdino (TI).

Quant aux petits glaciers, leur disparition se poursuit: plus de 500 d'entre eux, la plupart sans nom, ont déjà disparu depuis 1900 environ. Avec le glacier du Pizo (SG), c'est un des premiers glaciers avec de longues séries de données qui a dû être supprimé du réseau de mesure, tellement il a rétréci.

Quantité de neige record

L'hiver 2018-2019 a été caractérisé dans toute la Suisse par un mois de janvier très froid avec de fortes précipitations, en particulier sur le versant nord des Alpes. De grandes quantités de neige sont tombées, surtout à l'est.

En raison de fortes chutes de neige en décembre et en avril, l'épaisseur de neige à moyenne et haute altitude le long de la crête principale des Alpes, en Valais, sur le versant est du nord des Alpes et dans les Grisons était supérieure à la moyenne, voire nettement supérieure à la moyenne.

Le mois de mai a été le plus froid depuis 1991, avec des chutes de neige occasionnelles jusqu'en plaine, tandis que l'épaisseur de la neige continuait à augmenter dans les hautes montagnes. En plus des quantités déjà importantes de neige hivernale, l'épaisseur de la neige en haute altitude atteignait deux à trois fois la moyenne sur le long terme à la fin mai.

Ces masses de neige ont toutefois fondu extrêmement vite au cours du deuxième mois de juin le plus chaud depuis le début de la mesure et d'un mois de juillet également très chaud, détaille la SCNAT. (ats/nxp)

Créé: 15.10.2019, 09h26

Articles en relation

Funérailles en montagne pour un glacier disparu

Saint-Gall Le réchauffement fait disparaître le glacier saint-gallois Pizol. Une marche funèbre était organisée ce dimanche pour marquer le coup. Plus...

Les glaciers de Suisse orientale disparaissent

Environnement Les petits glaciers comme le Pizol ou le Glaser disparaissent peu à peu, la faute aux étés plus chauds et à la diminution des chutes de neige. Plus...

Malgré la canicule, les glaciers tiennent le coup

Suisse Les fortes chutes de neige de cet hiver accordent un peu de répit aux glaciers suisses qui ne sont pas trop impactés par les fortes chaleurs de cet été. Plus...

Coup de chaud en 2018 pour les glaciers suisses

Climat 2018 est l'année de tous les extrêmes pour les glaciers helvétiques. La chaleur caniculaire leur a fait perdre 2,5% de leur volume total, selon un rapport publié mardi. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Le Conseil fédéral contre l'interdiction totale de la pub pour le tabac
Plus...