Beny Steinmetz tiré d'affaire en Guinée, pas à Genève

JusticeAccusé de corruption, le milliardaire franco-israélien pourrait être renvoyé en jugement cette année encore. En Guinée, les poursuites contre lui sont abandonnées.

Le milliardaire Beny Steinmetz, lors d’un événement à Tel-Aviv, le 8 août 2010.

Le milliardaire Beny Steinmetz, lors d’un événement à Tel-Aviv, le 8 août 2010. Image: Reuters

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Une des affaires de corruption les plus emblématiques de la décennie s’achève par un arrangement à l’amiable. Le milliardaire franco-israélien et ancien résident genevois Beny Steinmetz a conclu un accord avec la Guinée, qui renonce aux poursuites lancées contre lui pour corruption.

Le pays africain accusait Beny Steinmetz d’avoir obtenu pour son groupe BSGR des droits miniers en soudoyant la maîtresse de l’ancien président guinéen Lansana Conté. Révélé lundi par Bloomberg, l’accord permet à l’homme d’affaires d’investir à nouveau en Guinée pour y exploiter des mines de fer. Il renonce à ses droits sur le gisement de Simandou, qui était au coeur des accusations de corruption. Selon Bloomberg, Nicolas Sarkozy, redevenu avocat après avoir renoncé à la politique en France, aurait joué un rôle d’intermédiaire dans cet arrangement précédé de plusieurs années de négociations.

Preuves tangibles

À Genève, la Guinée devrait logiquement retirer sa plainte pénale déposée contre Beny Steinmetz en 2017. L’avocat genevois du pays africain, Yves Klein, n’a pas fait de commentaire à ce sujet lundi. Mais ce retrait n’arrêterait pas pour autant les poursuites visant l’homme d’affaires franco-israélien. «La corruption d'agents publics étrangers se poursuit d'office; la procédure pénale genevoise suit son cours et l'instruction touche à sa fin», a indiqué le Ministère public dans une prise de position écrite. Pour l'instant, la Guinée n'a pas formellement retiré sa plainte.

Selon plusieurs proches du dossier, le procureur genevois Claudio Mascotto disposerait de preuves tangibles contre Beny Steinmetz. Une société contrôlée par son groupe, Pentler, aurait versé au moins 1,5 million de dollars à Mamadie Touré, maîtresse de l’ancien président guinéen Lansana Conte. Des factures bidon portant sur la livraison de véhicules de chantier auraient servi à justifier ce versement. Mamadie Touré a été entendue à ce sujet par le procureur Mascotto. Et le montage a aussi été détaillé par un ancien associé de Beny Steinmetz devenu son ennemi, l’homme d’affaires ukrainien Ofer Kerzner. Un compte ouvert par lui chez Julius Baer aurait permis de verser les 1,5 million de dollars destinés à Mamadie Touré.

Dossier «colossal»

À Genève, l’enquête s’est poursuivie l’automne dernier avec l’auditions d’employés du groupe BSGR. Selon plusieurs sources, elle est aujourd’hui quasiment terminée. Le renvoi en jugement de Beny Steinmetz dans ce dossier décrit comme « colossal » serait envisageable cette année encore.

Mais ce scénario laisse sceptique Marc Bonnant, avocat genevois de Beny Steinmetz. Selon lui, le Franco-israélien ne contrôle pas son groupe et n’est que «conseiller» de BSGR. Mamadie Touré mentirait lorsqu’elle prétend l’avoir rencontré en personne. L’accusation de corruption visant à influencer l’ancien président Conte ne tiendrait pas, puisque les versements litigieux ont eu lieu après sa mort. Et il n’y aurait aucune preuve d’entente illicite visant à avantager Beny Steinmetz ou son groupe dans l’octroi de concessions minières en Guinée.

L'arme de l'article 53

À part le procès, une autre option pour la justice genevoise serait de conclure un accord avec Beny Steinmetz sur la base de l’article 53 du code pénal suisse. Il permet de renoncer aux poursuites en échange d’une reconnaissance de responsabilité et de la réparation du dommage. Ces dernières années, la banque HSBC et la société pétrolière Addax ont ainsi payé des dizaines de millions de francs à la justice genevoise, alors que le fils du président de la Guinée équatoriale s’est tout récemment vu confisquer sa collection de voitures de sport.

Pas sûr que Beny Steinmetz ou les procureurs genevois soient prêts à transiger de la sorte dans le dossier Simandou. Mais ils ont encore le temps d’y réfléchir: le délai de prescription pour cette affaire court jusqu’en 2024.

Créé: 25.02.2019, 15h18

Articles en relation

La Guinée dans la procédure genevoise contre Beny Steinmetz

Corruption L'Etat ouest-africain veut se constituer en partie plaignante dans la procédure contre le milliardaire dans le canton. Feu vert de la justice. Plus...

Corruption en Guinée: Beny Steinmetz livre sa vérité

Matières premières Le milliardaire franco-israélien, qui a longtemps vécu à Genève, a été entendu par un tribunal arbitral ce lundi. Plus...

Beny Steinmetz au centre d’une nouvelle procédure en Israël

Justice La police soupçonne l’ex-résident genevois de blanchiment d’argent sur des ventes immobilières. Il a été interrogé lundi. Plus...

Prison pour un ministre cité dans l’affaire Steinmetz

Economie Ancien banquier d’UBS à New York, l’ex «Monsieur Mines» de Conakry écope de sept ans d’incarcération. Plus...

Genève au cœur d’une affaire à mille milliards

Matières premières Pour obtenir l’accès à un gisement minier en Afrique, le groupe BSGR, administré à Genève, aurait usé de corruption. Il s’en défend avec énergie. Procès. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Budget 2020: 590 mio de déficit prévus
Plus...