La criminalité est en baisse en Suisse

StatistiquesPour ce qui est des vols par effraction et par introduction clandestine, Genève arrive en tête devant Vaud.

En 2016, 127 vols par effraction ont été commis en moyenne chaque jour.

En 2016, 127 vols par effraction ont été commis en moyenne chaque jour. Image: Illustration/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La criminalité a reculé de 4,1% en Suisse en 2016. Pour les vols par effraction, la baisse est de 13%: on en a dénombré 36'970, contre 42'416 l'année précédente. Les infractions à la loi sur les étrangers (41'886) sont quasi stables, avec un repli de 0,7%.

En 2016, 127 vols par effraction et introduction clandestine ont été commis en moyenne chaque jour, contre 201 en 2012, année record, selon la statistique policière publiée lundi par l'Office fédéral de la statistique (OFS). La baisse s'observe aussi pour les autres types de vols: à l'arraché, par astuce, à la tire, à l'intérieur ou sur un véhicule, ainsi que les vols des véhicules eux-mêmes.

Nombre d'homicides en baisse

Le nombre d'homicides a baissé avec 45 en 2016 contre 57 en 2015. Le nombre de tentatives manquées a en revanche augmenté, passant de 141 en 2015 à 187 l'année passée. En 2016, la violence domestique a provoqué 19 décès, dont 18 concernaient des femmes.

Au total, 17'685 infractions de violence domestique ont été enregistrées (2015: 17'297), soit une légère augmentation de 2,2% par rapport à l'année précédente. Comme ces infractions n'aboutissent pas toujours à une dénonciation policière, ces chiffres ne représentent pas la violence domestique dans son ensemble, précise l'OFS.

Le nombre d'actes de violence grave dénoncés en 2016 est de 1407 infractions ( 49 infractions, soit 3,6% par rapport à 2015). Les actes de violence d'intensité moyenne ont aussi légèrement augmenté de 2,4%. Ils regroupent les lésions corporelles simples ( 406 infractions/ 5,5%), les contraintes ( 260 cas/ 11,6%) et les voies de fait ( 275/2,3%). La participation à une agression, de son côté, a baissé de 106 infractions (-7,7%), respectivement la participation à une rixe (-28 infractions/-3%).

Davantage de délits sexuels

En 2016, 7329 infractions contre l'intégrité sexuelle ont été enregistrées ( 8,5%). Le nombre de dénonciations pour calomnies, injures et diffamations a également augmenté de respectivement 16%, 5% et 4%. Depuis la révision de la statistique en 2009, ces trois catégories accusent une hausse. Les infractions de calomnie ont même doublé, passant de 667 en 2009 à 1384 en 2016.

S'agissant de la loi sur les stupéfiants, une diminution de 3,3% des infractions (83'268) est enregistrée. Le trafic reste en revanche stable.

Moins de mineurs prévenus

La répartition des prévenus d'infractions au Code pénal résidant en Suisse n'a pas évolué par rapport aux années précédentes. Elle est composée de 60,7% de Suisses (37'068 prévenus) et de 39,3% d'étrangers titulaires d'un permis d'établissement ou d'un permis de résidence à l'année (24'018 prévenus).

Le nombre de mineurs prévenus (7938) a une nouvelle fois diminué au regard de l'année précédente (-1,4%). Ces derniers sont deux fois moins nombreux qu'en 2009 et représentent désormais 10% de l'ensemble des prévenus.

Genève et Vaud en tête pour les vols

Pour ce qui est des vols par effraction et par introduction clandestine, Genève arrive en tête avec un taux de 9,4 effractions pour 1000 habitants (12 en 2015), devant Vaud 9,3 (9,9) et Bâle-Ville 8,8 (8,9). De petits cantons comme Appenzell Rhodes-Intérieures (1,5), Uri (2,1) et Appenzell Rhodes-Extérieures (2,5) ont les valeurs les plus faibles.

Du côté des villes de plus de 30'000 habitants, on trouve Lausanne avec un taux de 12,5, identique à 2015, Genève 10,3 (2015: 13,8), Neuchâtel 10,1 (16,3) et Bienne 10,1 (9,2). Les taux les plus bas concernent les villes de Schaffhouse (3,1), de Thoune (4,3) et d'Uster (4,6).

Valais maintient la pression

La police valaisanne maintient la pression dans le domaine des stupéfiants. Le nombre d'infractions en la matière a diminué l'an dernier, mais il est supérieur à la moyenne suisse.

Le Valais a enregistré 3463 infractions à la loi sur les stupéfiants en 2016, 763 de moins que l'année précédente. La consommation représente 82,6% des cas, le trafic 14,1%, la culture 3,3%, indique la statistique de la police cantonale diffusée lundi.

La principale substance en cause est le cannabis pour un peu plus d'un tiers des infractions. Suivent le haschich, la cocaïne, les amphétamines, l'héroïne, l'ecstasy et le LSD. Près de la moitié des auteurs (48,9%) sont des adultes de plus de 24 ans. Les jeunes adultes (18 à 24 ans) représentent 39,2%, les adolescents (15 à 17) ans 11% et les enfants de moins de 15 ans 1%.

Baisse des infractions à Neuchâtel

Le canton de Neuchâtel a connu en 2016 une baisse de 14% du nombre des infractions au Code pénal par rapport à 2015. Aucun brigandage n'a eu lieu dans les entreprises horlogères. Le canton n'a pas eu non plus à déplorer d'homicide.

La baisse des infractions au patrimoine, observée depuis quatre ans, est de 16%, et même de 33% pour les vols par effraction. Les infractions avec violence grave sont en baisse de 10%. En revanche, celles d'intensité moyenne sont en hausse de 4%.

Le taux de dénonciation des mineurs a atteint un seul historique en dessous de 10%, soit 8,8% du total des auteurs dénoncés, a relevé lundi la Police neuchâteloise en commentant la statistique policière de la criminalité.

Forte baisse dans le Jura

Le canton du Jura a enregistré l'année dernière une baisse de 25% du nombre de vols par effraction, soit le double du recul constaté au niveau suisse. Mais l'année 2016 a aussi été marquée par des cambriolages de bancomats installés à proximité de la frontière française.

La police cantonale jurassienne a qualifié lundi de «très bons» les chiffres et le bilan 2016 en matière de criminalité. L'an dernier, le canton a enregistré 3370 infractions au Code pénal, soit une baisse de 7% par rapport à 2015.

Le Jura connaît une fréquence des infractions toujours inférieures à la moyenne suisse. Le taux d'élucidation atteint 41,5% contre 35,3% en moyenne suisse. Il s'agit du meilleur taux d'élucidation pour le Jura depuis la création de la statistique policière en 2009.

Bâle devant pour la violence

S'agissant des infractions de violence, les fréquences les plus élevées se retrouvent à Bâle-Ville avec 13,1 (2015: 12,9), suivi de Neuchâtel 8,5 (8,5) et Genève 7,9 (8,2). A nouveau, de petits cantons se retrouvent avec des valeurs plus basses comme Appenzell Rhodes-Intérieures (2), Uri (2,6) ou Bâle-Campagne (2,6).

Pour les villes, Bâle est la plus touchée avec un taux de 13,1 (2015: 13,2), devant La Chaux-de-Fonds 12,7 (12,9) et Bienne 11,9 (13,2). Les valeurs les plus petites s'observent à Köniz (3), St-Gall (4,8) et Uster (5,3).

(ats/nxp)

Créé: 27.03.2017, 14h17

Articles en relation

Fribourg ville violente? La police s'étonne

Criminalité Le résultat de l'OFS, «très surprenant, ne correspond pas au ressenti des autorités (...), a réagi la police cantonale. Plus...

Et les villes les plus violentes de Suisse sont...

Criminalité Si le nombre de cambriolages a fortement diminué en 2015, la violence reste marquée, notamment à Fribourg. Plus...

Forte baisse de la criminalité dans le canton de Vaud

Statistiques Les infractions ont diminué de 19% dans le canton de Vaud par rapport à 2014. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.