Passer au contenu principal

Les forêts suisses victimes de la sécheresse

Environ un millier de hêtres sont morts ou tombés malades en 2018. Plusieurs espèces d'arbres sont en danger.

Les forêts suisses correspondent à une superficie de 1,28 millions d'hectares.
Les forêts suisses correspondent à une superficie de 1,28 millions d'hectares.
Keystone

Dans les forêts suisses, de nombreux arbres sont morts ou tombés malade après l'été sec de 2018. Les hêtres sont particulièrement touchés: des populations entières n'ont pas survécu à certains endroits, rapporte NZZ am Sonntag.

Sur le millier de hêtres qui ont perdu leurs feuilles précocement en raison de la chaleur, environ un sixième a subi des dégâts visibles, affirme Andreas Rigling de l'Institut fédéral de recherches sur la forêt, la neige et le paysage. «Je n'ai jamais rien vu de similaire auparavant.»

Certains arbres sont déjà complètement morts, en particulier ceux qui se situent au sommet des collines, à la lisière des forêts et dans les zones où le sol ne retient que peu d'eau.

Le problème s'étend à d'autres espèces d'arbres indigènes. Après l'orme, le frêne et l'aulne, l'érable est maintenant aussi en danger. Environ un tiers de la Suisse est boisé, ce qui correspond à une superficie de 1,28 million d'hectares. Des chiffres exacts sur l'état de la forêt helvétique seront présentés ce mois-ci.

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.