Passer au contenu principal

Le fisc bernois épargne les milliardaires de Gstaad

Les riches bénéficiaires de forfaits fiscaux ont été imposés par certains cantons sur la base de dépenses très faibles. Une pratique contraire aux règles fixées par la Confédération. Mais qui leur permet de payer seulement 0,025% d'impôt.

Les résidents aisés de Gstaad ont eu droit à un traitement de faveur – ici l’installation «Mirage Gstaad», de l’artiste Doug Aitken .
Les résidents aisés de Gstaad ont eu droit à un traitement de faveur – ici l’installation «Mirage Gstaad», de l’artiste Doug Aitken .
Anthony Anex

Ce sont de belles promesses qui aujourd’hui sonnent faux. En 2012, un responsable de l’administration fiscale bernoise assurait que les super-riches domiciliés dans le canton, principalement à Gstaad, n’avaient droit à aucun «cadeaux fiscaux», ni à des «deals» trop avantageux. Deux ans plus tard, le roi de la Formule 1 Bernie Ecclestone, l’un des habitants les plus en vue de la station bernoise, affirmait payer «beaucoup d’impôts» en Suisse.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.