Fermeture envisagée des urgences à Porrentruy

Canton du JuraLe site de Saignelégier pourrait également perdre ses urgences. A Porrentruy, elles seront transformées en une policlinique pour les cas simples.

Le site de Porrentruy pourrait perdre ses urgences, a décidé le Parlement jurassien.

Le site de Porrentruy pourrait perdre ses urgences, a décidé le Parlement jurassien. Image: Hopital du Jura

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les urgences pourraient être fermées sur les sites de Porrentruy (JU) et de Saignelégier (JU) de l'Hôpital du Jura. Le Parlement jurassien a pris mercredi cette décision dans le cadre de la modification de la loi sur les établissements hospitaliers, qui prévoit une amélioration de la chaîne de sauvetage.

Cette modification législative qui prévoit l'introduction du concept cantonal de médecine d'urgence et de sauvetage (CCMUS) a été adoptée par 45 voix contre 6 et 7 abstentions. «Ce concept garantit la sécurité sanitaire de toute la population du canton», a souligné le ministre de la santé Jacques Gerber.

La révision n'oblige plus le canton à maintenir des urgences dans les trois districts. A Delémont, elles seront renforcées. Sur le site de Porrentruy, les urgences seront transformées en une policlinique pour les cas simples qui sera ouverte de 09h00 à 18h00.

Renforcer la chaîne de sauvetage

«Entre 22h00 et 09h00, il y a 1,9 patient par nuit aux urgences sur le site de Porrentruy», a souligné le ministre jurassien. Cette loi ne change rien au système des ambulances à Porrentruy et à Saignelégier, a ajouté Jacques Gerber pour tenter de rassurer certains députés du district de Porrentruy.

«Je vous demande ici de respecter l'Ajoie», a lancé le député Yves Gigon, de Courgenay, en dénonçant la fermeture des urgences à l'hôpital de Porrentruy. «Il faut éviter de mettre le feu au dossier hospitalier», a ajouté le député suppléant de Courtemâche Ami Lièvre. Un groupe de citoyens a déjà brandi le référendum.

Le projet prévoit de renforcer la chaîne de sauvetage en y intégrant des secouristes bénévoles, les premiers répondants, des médecins d'urgence de proximité et un service mobile d'urgence et de réanimation (SMUR). Les urgences seront renforcées à l'Hôpital du Jura dans le chef-lieu cantonal. (ats/nxp)

Créé: 22.05.2019, 17h27

Articles en relation

Ne pas taxer ceux qui consultent trop facilement

Suisse Une commission du National a refusé de donner suite au texte de Thomas Weibel (PVL/ZH), visant à imposer une taxe de 50 francs pour toute admission aux urgences hospitalières. Plus...

Ligne des urgences pédiatriques suspendue

Hôpital du Valais L'Hôpital du Valais a interrompu sa ligne téléphonique pour les urgences pédiatriques, en raison d'une saturation liée à son succès. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Les grands partis désemparés
Plus...