Passer au contenu principal

La droite en péril dans le canton de Genève

Enjeux, favoris, sortants, surprises et anecdotes, tout savoir pour le canton de Genève

(Image d'illustration)
(Image d'illustration)
Keystone

Enjeux

Pas moins de 176 candidats, répartis sur 28 listes, s’affrontent pour décrocher l’un des douze sièges – soit un de plus qu’en 2015, densification de la population oblige – dévolus à Genève pour la Chambre du peuple. Les jeux sont loin d’être déjà faits au vu des nombreux élus actuels qui ne se représentent pas: Guillaume Barazzone, embarrassé par ses notes de frais exorbitantes, Benoît Genecand, malade, Manuel Tornare, qui préfère céder la place à la relève. Les conseillers nationaux Hugues Hiltpold et Carlo Sommaruga ne se présentent qu’aux États. La Chambre haute aiguise également les appétits: 15 candidats, inscrits sur 11 listes, se pressent au portillon pour remplacer les deux sénateurs sortants, Liliane Maury Pasquier (PS) et Robert Cramer (Verts).

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.